ORTHODOXIE LIBRE

Ce forum se veut un lieu de discussion sur l'orthodoxie spirituellement libre, à savoir celle qui demeure fidèle à la Tradition et aux dogmes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les deux heresies du Synode Grec Tout en Résistant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
razvan_le_vieux



Masculin Nombre de messages : 7
Localisation : Suceava, Roumanie
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Les deux heresies du Synode Grec Tout en Résistant   Mar 17 Fév - 21:15

L'Église Orthodoxe Russe Autonome ( EORA, en anglais ROAC) a acusé par l' évêque Gregorry Grabbe (passé évêque de l'EOAR jusqu'en août 2004) Le Synode Grec Tout en Résistant du Metropolite Cyprian Koutsoumbas de l'hérésie du dogme de l'existence dans le corps de l'Église des membres sains et malades, et de l'hérésie du chiliasm qui soutient l'existence après l'Apocalypse d'Une Royaume du Christ, avec une durée physique exactement d'une mille ans.
Source: ici


Razvan


Dernière édition par razvan_le_vieux le Jeu 19 Fév - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Les deux heresies du Synode Grec Tout en Résistant   Mer 18 Fév - 14:28

cher ami,
Ce que vous dîtes est exact. L'écclesiologie du Synode de Mgr Cyprien de Fili est particulière et n'est pas partagée par d'autres synodes de résistants grecs notamment qui ont adopté des positions claires et nettes sur la présence ( l'absence ) de la grâce dans les structures religieuses contaminées par l'hérésie de l'œcuménisme et du nouveau calendrier.
En ce qui concerne Fili, à l'analyse leur position me semble être davantage le fruit d'une politique ecclésiale que d'une réflexion théologique sur le fond. En simplifiant : ils se disent constituons notre synode de résistant autonome sans rompre complètement les ponts avec les Patriarcats traditionnels de sorte que s'il y a un retournement de situation nous puissions y retourner car nous les avons pas condamnés. C'est une pensée de circonstance.
A mon sens, on ne peut être d'accord avec cette approche. Mais il faut aussi préserver les voies de l'avenir. Si l'œcuménisme s'aggrave et devient ostensiblement irréversible, Fili ne pourra rester dans cette position de compromis intenable et là il faudra choisir pour de bon. Donc, il ne faut pas les suivre actuellement, marquer clairement en quoi leur ecclesiologie est insuffisante et en même temps éviter des propos et des actes qui empêchent le jour venu un rapprochement possible. Fili est une sans doute une erreur, mais c'est une erreur qui peut se guérir. Notre vrai ennemi c'est l'œcuménisme et non pas des orthodoxes traditionnels qui ne sont pas encore allés au bout de leur logique. Laissons du temps au temps et le jour venu sachons, si la Vérité est clairement confessée, trouver les voies de l'accueil fraternel, du pardon. Bien à vous. pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Serge
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 270
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Les deux heresies du Synode Grec Tout en Résistant   Jeu 19 Fév - 7:47

Il y a d'autres problèmes dans le synode de Fili :

1° Ses évêques fondateurs sont issus pour l'un, Cyprien de Fili, des chirotonies anticanoniques faites à la sauvette sans accord du synode auxentien vers 1979, pour l'autre Jean de Sardaigne d'on ne sait trop pù. Jean de Sardaigne était-il nestorien? Pour moi, ce synode est clairement anticanonique.

2° Cyprien de Fili a rejoint le synode auxentien après les clarifications de ce dernier mentionnant (encyclique de 55) qu'il ne reconnaissait pas l'existence de grâce chez les néocalendéristes. Et ensuite, il change de fusil d'épaule et adopte une position inverse.

3° Etrangement, ce synode n'est pas formidablement bien représenté en Grèce, numériquement parlant, son implantation étant surtout à l'étranger.



Certains pensent que le synode est en fait une création de l'Eglise d'Etat ou de ses "alliés" pour diviser les vétérocalendéristes, mais bien sûr, il est impossible de le vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orthodoxie-libre.actifforum.com
Pierre



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Les deux heresies du Synode Grec Tout en Résistant   Jeu 19 Fév - 14:20

Cher ami,

Rien à redire à vos exactes informations. Je vous propose, si vous le voulez bien , de convenir entre nous de ne plus parler de vétéro-calendaristes. Nous ne sommes pas des zélateurs d'un " vieux " calendrier, qui est toujours en usage dans une grande partie du " monde orthodoxe" pour parler façon Jf Colosimo, nous sommes les amis du calendrier de l'unité et du plérôme de l'Orthodoxie confessée dans son intégralité. Je préfère donc que nous parlions de véro-calendaristes ( les partisans du calendrier vrai, selon la Tradition et non les astres bien sûr ) et de néo-calendaristes, ceux qui ont introduit un nouveau calendrier, diviseur, inutile, mutilant pastoralement, brisant le cycle liturgique normal et tout aussi astronomiquement faux. Donc d'un côté des véros calendaristes, de l'autre le schisme néo calendaire.
Ceci posé, en ce qui concerne les tristes divisions des véro-calendaristes, on peut essayer de voir les choses de manière dynamique plutôt que de se figer dans une opposition entre groupes sur des d'oppositions qui sont réelles, mais solubles.
Ce qu'il faut voir dans Fili ou autres, c'est que des fidèles, des prêtres, des évèques ne se reconnaissent plus et ne se reconnaîtrons plus jamais dans la forme mondaine, alignée et dégradée de l'Eglise qu'essaient d'imposer les oecuménistes. Les véros calendaristes, ce n'est pas un combat d'arrière garde c'est l'avenir vrai et sérieux de l'Orthodoxie parce que ce sont des gens qui ont eu le courage de dire non et d'en assumer les conséquences : spoliations, persécutions, calomnies etc.. Que vous soyez a Fili, ou dans un Synode Matthéiste etc.. les actes de courage sont là. Construire des Eglises autonomes sans l'aide ( et bien moins que l'aide ) d'aucun Etat, l'accusation constante d'être des rétrogrades sectaires schismatiques et autres : tout cela il faut le porter et les fidèles le portent.
Aujourd'hui j'ai le net sentiment qu'entre les fidèles des divers Synodes les relations sont fraternelles excellentes, pleines de promesses.
Certes, il faut expliquer comme vous le faîtes avec pertinence, ce qui va pas ici où là et semble inacceptable, mais savoir aussi qu'un jour une chirototonie peut arranger les choses, si la confession de Foi droite et le désir de travailler ensemble est là. tout le monde nous mettra des bâtons dans les rues, mais patience, prière peuvent triompher de bien des obstacles. jamais globalement parlant, le mouvement de rejet de l'ocuménisme n'a été aussi fort dans le monde orthodoxe - et j'y inclus ceux qui restent dans les Patrircats officiels en serrant les dents. c'est cela qui est important, c'est cela qu'il faut aider et faire croître partout.
Le reste se réglera ensuite. s'il y a un enseignement orthodoxe, s'il y a des fidèles orthodoxes déterminés des brebis raisonnables du troupeau du Christ, une structure naîtra avec tous les hommes de bonne volonté. peut être pas énorme mais suffisante pour accomplir la tâche nécessaire.
Ce qu'il nous faudrait lancer c'est l'idée d' un concile Panorthodoxe des resistants, c'est l'idée dans le territoire où nous sommes d'un renforcement des liens de charité entre nous. Ce Concile Panorthodoxe des Résistants pourrait proclamer ( je rêve pour le plaisir ) l'œcuménicité du 8ème concile et en condamnant unanimement et solennellement l'œcuménisme comme la grande hérésie ecclesiologique du 20ème siècle se hisser à être de facto le 9ème et dernier concile oecuménique, avant la fin des temps. Soyons courageux, soyons optimistes. Devant ces oecuménistes tristes, dans ce monde délabré portons avec joie, même sous la mitraille des calomnies, le Flambeau magnifique que nous ont transmis les Pères pour le Salut du monde. Amitiés. Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
razvan_le_vieux



Masculin Nombre de messages : 7
Localisation : Suceava, Roumanie
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Les deux heresies du Synode Grec Tout en Résistant   Ven 20 Fév - 9:38

Jean-Serge a écrit:
Il y a d'autres problèmes dans le synode de Fili :

1° Ses évêques fondateurs sont issus pour l'un, Cyprien de Fili, des chirotonies anticanoniques faites à la sauvette sans accord du synode auxentien vers 1979, pour l'autre Jean de Sardaigne d'on ne sait trop pù. Jean de Sardaigne était-il nestorien? Pour moi, ce synode est clairement anticanonique.

2° Cyprien de Fili a rejoint le synode auxentien après les clarifications de ce dernier mentionnant (encyclique de 55) qu'il ne reconnaissait pas l'existence de grâce chez les néocalendéristes. Et ensuite, il change de fusil d'épaule et adopte une position inverse.

3° Etrangement, ce synode n'est pas formidablement bien représenté en Grèce, numériquement parlant, son implantation étant surtout à l'étranger.



Certains pensent que le synode est en fait une création de l'Eglise d'Etat ou de ses "alliés" pour diviser les vétérocalendéristes, mais bien sûr, il est impossible de le vérifier.

À propos de Jean de Sardaigne, j'ai cherché et trouvé sur l' Internet les informations suivants:

"Jean de la Sardaigne a été un moine capucin qui est devenue un prêtre de la compétence du Patriarcat Oécumeniste de Moscou, sans être baptisé, cependant. Plus tard, il a renoncé à Moscou et a été consacré évêque par les hérétiques Nestoriens! Il a par la suite de la vraie pensée des chrétiens orthodoxes de Grèce, et s'est approché de la Callistites. Lorsque le Callistites décidé de recevoir [Jean de la Sardaigne] en leur sein, ils ont souhaité, naturellement à baptiser lui, car il n'était pas orthodoxe baptême. Ceci, cependant, n'est pas du tout agréable à Mr. Cyprien, qui a souhaité qu'il soit reçu le baptême! Comme ses collègues en désaccord avec lui, il n'a pas assisté à la baptismaux service.
Maintenant, selon les canons sacrés, John ne peut en aucun sage être autorisés à servir comme un diacre, depuis qu'il a rejoint le apostasié et hérétiques Nestoriens.
C'est avec cet évêque, deux fois consacrée par les hérétiques et par schismatics que Cyprien maintenant co-opère, et avec qui il a formé son "Sacré Synode des personnes dans la Résistance." À bientôt. Razvan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
razvan_le_vieux



Masculin Nombre de messages : 7
Localisation : Suceava, Roumanie
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Les deux heresies du Synode Grec Tout en Résistant   Ven 20 Fév - 17:01

Chers frères en Christ,

Je veux vous demander votre conseil dans une problème assez compliqué qui me regarde personnellement.
Succintement, cette problème consisterait en:

Je suis membre d'une œcuméniste Église, l'Église Orthodoxe de Roumanie et je considére que, en raison de sa activité dans le Conseil Oecuménique des Églises [première oficina protestante de propagande dans le monde], et des réunions de haut niveau avec les principaux représentants de l'Église catholique romaine considéré une église hérétique finis avec des accords comme Balamand, Ravenne, etc, mais aussi, également, en raison d'anathèmes du Sigilion prononcés des trois Grands Patriarcats orthodoxes (Constantinople, Alexandrie, Jérusalem) en 1583 contre l'utilisation par l'église du nouveau calendrier papal, elle (l'EOR] est plus ou moins hérétiques et devrait me clôturer
d'une manière ou d'une autre de cette église.
Aussi,je ne peux pas entrer comme membre dans l'Église de la Vraie Orthodoxie de Roumanie, car elle est en communion avec le Synode Tout en Résistant du métropolite Cyprien [Koutsumbas] d'Oropsos et de Fili, accusé d'une hérésie double: chiliasm et blasphématoires enseignement sur le sujet de la Grâce Divine.
L'Eglise de la Vraie Orthodoxie de Grèce [Synode Florinite dirigé par l'Archevêque Chrysostomos Kiousis d'Athenes et de tout les Grecs
] n'a pas des diocèses organisées en Roumanie [diocèse la plus proche, elle serait en Serbie] et de l'Eglise Orthodoxe Russe Autonome [ROAC] a la plus proche diocèse dans la Russie. Je voudrais demander ma inscription comme membre dans le VCO Grec Synode Florinite, en Serbie... Il serait un bon ou un mal pas?
À bientôt. Razvan


Dernière édition par razvan_le_vieux le Dim 22 Fév - 17:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Serge
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 270
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Les deux heresies du Synode Grec Tout en Résistant   Ven 20 Fév - 23:55

Peut-être faudrait-il chercher plus exactement si les synodes concernés ROAC ou synode chrysostomite disposent de paroisses en Roumanie ou dans les pays proches, Serbie et Bulgarie. Je vais entamer les recherches à ce sujet et interroger les personnes que je connais.

Je pense qu'il existe une paroisse de la ROAC en Bulgarie. En Roumanie, j'ai entendu parler d'une paroisse du Synode de Macaire d'Athènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orthodoxie-libre.actifforum.com
razvan_le_vieux



Masculin Nombre de messages : 7
Localisation : Suceava, Roumanie
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Les deux heresies du Synode Grec Tout en Résistant   Sam 21 Fév - 21:05

Jean-Serge a écrit:
Peut-être faudrait-il chercher plus exactement si les synodes concernés ROAC ou synode chrysostomite disposent de paroisses en Roumanie ou dans les pays proches, Serbie et Bulgarie. Je vais entamer les recherches à ce sujet et interroger les personnes que je connais.

Je pense qu'il existe une paroisse de la ROAC en Bulgarie. En Roumanie, j'ai entendu parler d'une paroisse du Synode de Macaire d'Athènes.

Je sais certainement que la ROAC n'a ni des diocèses, ni des paroisses en Roumanie. Aussi, après une recherche sur le sujet, sur l'Internet, j'ai constaté qu'il existe en Bulgarie des diocèses de la ROAC de l'Amerique [Genuine Orthodox Church of America], église trouvée sous la coordination/direction de l'archevêque Gregory Grabbe [aussi, connu comme Gregory de Colorado]. Et pas une diocèse sous la coordination du Métropolite Valentine de Suzdal, actuel Métropolite de la ROAC; aussi, à propos de l'archevêque Macaire d'Athènes: il est un membre du Synode du Métropolite Cerycus de Mesogaea et Laureotica, qui appele les membres du VCO Synode Florinite comme des schismato-hérétiques. Allors, quels sont les vrais VCO grecs: les membres de VCO Synode Florinite de l'archevêque Chrysostomos [Kious] ou les membres de VCO Synode du Métropolite Cerycus de Mesogaea et Laureotica?
Source: ici

À bientôt! Razvan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Serge
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 270
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Les deux heresies du Synode Grec Tout en Résistant   Sam 21 Fév - 22:28

Quelques précisions :

1° Gregory Grabbe est un canoniste décédé au sein de la ROAC de Valentin de Souzdal. Il ne faut pas le confondre avec Grégoire du Colorado dont le nom de famille m'échappe.

2° Vers 1994, un schisme a pris place au sein du synode présidé par Chrysostome II d'Athènes qui a conduit à la naissance du synode présidé par Macaire d'Athènes. A mes yeux, le synode de Chrysostome II constitue le synode légitime. Bien sûr, les avis divergent.

Toutefois Macaire d'Athènes n'est pas membre du synode dont vous indiquez la page web. Le synode en question est un synode matthéiste.

Pour faire simple, j'identifie 7 synodes vétérocalendéristes grecs :


Branche akakioflorinienne

Le synode présidé par Chrysostome II d'Athènes. Site ici et pour la métropole américaine

Le synode présidé par Macaire d'Athènes. Site non officiel ici

Le synode de Cyprien de Fili. Site ici

Branche matthéiste (que je connais plutôt mal)

Il y a en tout 4 synodes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orthodoxie-libre.actifforum.com
razvan_le_vieux



Masculin Nombre de messages : 7
Localisation : Suceava, Roumanie
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Les deux heresies du Synode Grec Tout en Résistant   Dim 22 Fév - 15:42

Jean-Serge, vous avez parfetaiment raison en ce qui concerne l' archevêque Gregory Grabbe. Il a passé au Dieu en 1995. Je l'ai confondu avec l' archevêque Gregory de Denver et de Colorado, qui a été exclu sur les rangs de la ROAC par le Métropolite Valentine de Souzdal en août 2004 et, qui est en présent l'archevêque de soi-disant "Vraie Orthodoxe Église d'Amérique "(Genuine Orthodox Church of America ou ROAC of America).
Et, aussi, mes recherches sur l'Internet sur l' archevêque Macaire d'Athènes m'ont conduit vers aucun des résultats. Par conséquent, en prennant de votre suppositions, que le Synode de l' archevêque Macaire d'Athènes a des paroisses en Roumanie, et aussi, en déconnant que le Synode du Métropolite Cerycus de Mesogaea et Laureotica a des diocèses en Roumanie, logiquement, j'ai presupposé que l' archevêque Macaire d'Athènes est un membre de cet dernier Synode. Mais je suis maintenant convaincu que de la logique humaine n'est pas toujours applicable au cas de l'Église Orthodoxe. Une bonne journée, Jean-Serge! Razvan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les deux heresies du Synode Grec Tout en Résistant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les deux heresies du Synode Grec Tout en Résistant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux Sèvres
» scolarisation a 2 ans
» Sept évêques prêts à déclarer le Siège vacant
» Les deux commandements dont tout dépend
» LES COMPTINES D'Adèle : tout le monde a deux mains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORTHODOXIE LIBRE :: Orthodoxie et hétérodoxie :: Orthodoxie mondiale-
Sauter vers: