ORTHODOXIE LIBRE

Ce forum se veut un lieu de discussion sur l'orthodoxie spirituellement libre, à savoir celle qui demeure fidèle à la Tradition et aux dogmes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dédicace de Constantinople à la Théotokos; 11-24 mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Crévieaux



Nombre de messages : 404
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Dédicace de Constantinople à la Théotokos; 11-24 mai   Dim 24 Mai - 12:24

DEDICACE DE LA VILLE DE CONSTANTINOPLE, GARDEE PAR DIEU ET DEDIEE A LA PROTECTION DE NOTRE SOUVERAINE LA TRES SAINTE MERE DE DIEU*
En 324, le Saint empereur Constantin le Grand décida que la capitale impériale devait être plus proche des provinces orientales, et cependant conserver une communication directe avec l'Occident. La ville de Byzantium remplissait ces critères, et le 8 novembre 324, l'emplacement de la nouvelle capitale fut consacré.
* bien que nous omettions dans ce synaxaire les mémoires locales, propres au Synaxaire de Constantinople, nous insérons celle-ci, qui a pris une signification universelle et à laquelle est consacrée une partie de l'Office de ce jour dans le Ménée.

La tradition nous rapporte que l'empereur était occupé à dessiner les limites de la ville avec une flèche, lorsque certains de sa court furent surpris par l'amplitude des nouvelles dimensions de la capitale. "Seigneur", demandèrent-ils, "combien de temps continuerez-vous?" Constantin répondit : "Je continuerai jusqu'à ce qu'un qui marche en avant de moi s'arrête."

Ils comprirent alors que l'empereur était guidé par quelque Divine puissance. Il y a une représentation iconographique de Rallis Kopsides montrant un Ange du Seigneur allant devant Saint Constantin pendant qu'il trace les nouvelles frontières de la ville. La construction des principaux bâtiments de la ville était commencée en 325, et des monuments païens de Rome, Athènes et d'autres villes furent utilisés pour agrémenter la nouvelle capitale. Le besoin d'une nouvelle ville est en partie expliqué par les besoins de gouvernement changeants, par l'invasion germanique à l'Ouest, et par des intérêts commerciaux, mais la nouvelle ville avait aussi à devenir une capitale chrétienne. Pour cela, une nouvelle fondation était requise.

En 330, les travaux en étaient à ce point avancés qu'il fut possible pour Constantin de dédicacer la nouvelle capitale. La dédicace eut lieu le 11 mai, suivie par quarante jours de joyeuses célébrations. La Constantinople chrétienne fut plaçée sous la protection de la Très Sainte Mère de Dieu, et éclipsa la Byzance païenne. Saint Constantin fut le premier empereur à se soumettre volontairement au Christ, et Constantinople devint le symbole de l'empire chrétien, qui dura mille ans.

Tropaire Ton 4
La ville de la Theotokos [Mère de Dieu] dédicace sa fondation comme une offrande à la Mère de Dieu. Car elle a été fondée pour demeurer en Elle, et elle vit et est renforcée par Elle, Lui criant, "Salut, espoir de tous jusqu'au bout du monde."

ou

Lorsque Saint Constantin le Grand eut entouré de murailles et considérablement agrandi la ville de Byzance, qu'il avait choisie pour capitale de l'Empire chrétien, le 11 mai 330, après avoir solennellement dédié la cité à la Toute-Sainte Mère de Dieu, il prit, avec le Patriarche, la tête d'une grande procession, à laquelle se joignirent le Clergé et tout le peuple. Parvenu au Forum, on érigea au sommet d'une colonne de porphyre la statue de l'empereur, après avoir déposé dans sa tête les précieux Clous, avec lesquels le Christ avait été crucifié, et à ses pieds les douze corbeilles qui avaient servi à recueillir les restes lors du miracle de la multiplication des pains. Dès lors cette fête fut célébrée chaque année avec faste, par une procession qui allait du Forum à Sainte-Sophie.

A de multiples reprises la Très-Sainte Mère de Dieu manifesta sa protection sur la ville impériale, qui était devenue, par ses magnifiques églises et ses innombrables Reliques de Saints, une anticipation de la Jérusalem céleste. En particulier, en 626, lors de l'attaque conjuguée des Avars et des Perses, l'Icône de la Mère de Dieu repoussa miraculeusement les ennemis.* Sous Léon l'Isaurien, elle renouvela un miracle semblable en chassant les Sarrasins qui assiégeaient la cité depuis trois ans. Et de même, en temps d'épidémies ou de calamités naturelles, elle ne cessa de montrer sa protection, jusqu'au jour où, conformément aux desseins insondables de la Providence, la Cité et l'Empire disparurent de la scène de l'histoire (1453), mais ils demeurent pour les Chrétiens des symboles du Royaume à venir qui n'aura pas de fin.
* C'est le miracle de l'Acathiste, que nous commémorons chaque année le cinquième samedi du Grand Carême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dédicace de Constantinople à la Théotokos; 11-24 mai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dédicace de la Basilique du Saint-Sauveur et commentaire du jour "Le Temple saint,..."
» Dédicace de la Basilique du Saint-Sauveur, Saint Théodore, commentaire du jour "Fête de la dédicace d'une cathédrale, fête de l'Eglise"
» Constantinople et la Nouvelle Jérusalem
» Dédicace des Basiliques des Saints Apôtres Pierre et Paul, Sainte Rose-Philippine Duchesne, commentaire du jour "Il était chaque jour dans le...."
» Messe suspendue orthodoxe de Constantinople

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORTHODOXIE LIBRE :: L'orthodoxie de toujours :: Les Saints-
Sauter vers: