ORTHODOXIE LIBRE

Ce forum se veut un lieu de discussion sur l'orthodoxie spirituellement libre, à savoir celle qui demeure fidèle à la Tradition et aux dogmes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saint Ethelhard de Canterbury; 12-25 mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Crévieaux



Nombre de messages : 404
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Saint Ethelhard de Canterbury; 12-25 mai   Lun 25 Mai - 10:20

SAINT ETHELHARD (AETHILHEARD) DE LOUTH ET ÉVÊQUE DE CANTERBURY (+ CANTERBURY, VERS 803-805)
Son élévation au siège épiscopal de Canterbury eut lieu juste après que le roi Offa et le Pape de Rome divisent le siège pour établir celui de Lichfield. Au départ, Ethelhard ne sera pas accepté par son troupeau du Kent parce que ce dernier venait juste de tomber sous la domination de la Mercie. En 796, Offa mourut, le Kent se révolta, et Ethelhard fut forcé à fuir. Par l'intervention du Bienheureux Alcuin, Ethelhard fut restauré sur le siège de Canterbury l'année suivante. En 802, le Pape de Rome Saint Léon III rétablit Canterbury dans son statut précédent, mis de côté l'idée de déplacer le siège métropolitain à Londres et abolit le siège de Lichfield. Ethelhard réunit un synode à Clovesho (Beccanceld) en 803, qui décida que tout évêque nouvellement élu devrait rédiger une profession écrite d'Orthodoxie de sa Foi et faire acte d'obéissance à son Evêque Métropolite. A la naissance céleste d'Ethelhard, il fut enterré dans la cathédrale de Canterbury.

ou

Certaines sources rapportent Saint Ethelhard comme Abbé de Louth dans le Lincolnshire et Evêque de Winchester, Angleterre, avant qu'il ne fut élevé comme Archevêque de Canterbury; cependant, Farmer affirme qu'il ne fut pas Evêque de Winchester. Son élévation au siège épiscopal de Canterbury eut lieu juste après que le roi Offa et le Pape de Rome divisent le siège pour établir celui de Lichfield. Au départ, Ethelhard ne sera pas accepté par son troupeau du Kent parce que ce dernier venait juste de tomber sous la domination de la Mercie.

En 796, Offa mourut, le Kent se révolta, et Ethelhard fut forcé à fuir. Par l'intervention du Bienheureux Alcuin, Ethelhard fut restauré sur le siège de Canterbury l'année suivante. En 802, le Pape de Rome Saint Léon III rétablit Canterbury dans son statut précédent, mis de côté l'idée de déplacer le siège métropolitain à Londres et abolit le siège de Lichfield.

Ethelhard réunit un synode à Clovesho (Beccanceld) en 803, qui décida que tout Evêque nouvellement élu devrait rédiger une profession écrite d'orthodoxie de sa Foi et faire acte d'obéissance à son Evêque métropolitain. L’Eglise anglo-saxonne aura tenu plusieurs Conciles à Clovesho, on peut en trouver quelques rapport [en anglais] sur ce site papiste : http://www.newadvent.org/cathen/04068a.htm

A la naissance céleste d'Ethelhard, il fut enterré dans la cathédrale de Canterbury, où il est principalement vénéré pour avoir supervisé la restauration du siège. C'est un des cultes anglo-saxons qui fut supprimé par le Normand Lanfranc sous prétexte qu'on ne possédait plus d'écrit de sa vie. Lanfranc fut notoirement opposé à toute manifestation envers l'Eglise pré-Normande en Grande-Bretagne. Du fait qu'aucun écrivain ne releva par la suite le défi, le culte d'Ethelhard semble s'être éteint. Néanmoins, il existe des lettres fort longues d'Alcuin et du Pape de Rome Léon à Saint Ethelhard.

ou

Notre Saint père parmi les Saints Aethelheard (aussi Ethelhard, Aethilheard) fut Abbé de Louth dans le Lincolnshire (où la Litugie dominicale est célébrée). Il fut élu comme quinzième Archevêque de Canterbury et le quatorzième à être reconnu par l'Eglise orthodoxe comme Saint. Son histoire est en partie rapportée par la Chronique anglo-saxonne.

Il eut à souffrir de nombre d'ennuis : le royaume de Mercie (dirigé par Offa) ayant dominé le Kent, et Saint Aethelheard (en tant que Mercien) ne fut pas accepté au départ par son troupeau. Quand le royaume de Kent se révolta contre la Mercie, le Saint dut s'en retirer, mais revint l'année suivante. Durant une courte période Lichfield était devenu un siège métropolitain; en 802, ceci fut aboli et Canterbury redevint le centre de la Chrétienté orthodoxe jusqu'au schisme.

En tant qu'Archevêque et Métropolite de Toute l'Angleterre, Saint Aethelheard convoqua un Concile de l'Eglise anglaise à Clovesho en 803, qui établit la coutume obligeant chaque évêque nouvellement élu de rédiger une confession écrite de son Orthodoxie. De toute évidence, déjà à l'époque, il devait y avoir des Evêques anglais hérétiques!
Il y eut une terrible famine dans le sud de l'Angleterre et des signes extraordinaires dans le ciel qui furent interprétés comme l'arrivée d'une immense catastrophe (les Danois?).

L'Archevêque s’endormit à Canterbury et fut enterré dans la cathédrale. Là, ses reliques furent grandement vénérées jusqu'à l'invasion des Normands. Ils supprimèrent la vénération des Saints locaux pour éviter qu'ils ne deviennent des foyers d'inspiration révolutionnaire parmi les natifs anglais. Cette suppression fut si efficace que le seul endroit où actuellement il y a une communauté placée sous le patronage de Saint Ethelhard c'est ici dans le Lincolnshire."

ou

En entrant dans le Temple à Louth, on est vite confronté à Saint Ethelhard. Dans son icône, on voit une personne patiente, résolue et forte. Il y a plus qu'un aperçu de la vie intérieure d'un moine dans ses yeux. Qui est-il? Il fut le quatorzième Archévêque de Canterbury, qui s’endormit le 12 mai 805. On sait fort peu de sa vie avant qu'il ne devienne Archevêque, mais il est décrit comme "Abbas Hludensis Monasterii", c'est à dire Abbé du Monastère de Louth.

Il vécut dans des temps particulièrement troublés. Le puissant roi Offa de Mercie (757-796) avait agrandi son royaume de sorte que dans ce que nous appelons aujourd'hui l'Angleterre, il n'y avait plus que la Mercie, la Northumbrie et le Wessex. Le royaume s'étendit jusqu'au Kent, mais quelque part, le roi se sentit menacé par Canterbury et son puissant Archevêque Jaenbert (766-791). Le roi décida de donner à son royaume un archidiocèse indépendant basé à Lichfield. Diviser la province aurait affaiblit Canterbury.

Ceci fut accomplit avec succès quand les légats du Pape de Rome Hadrien Ier, Georges et Théophilacte, arrivèrent en 786-788. L'Evêque Higbert reçut le pallium (l'omophore de l'Archevêque) comme Archevêque de Lichfield, et l'Archevêque de Canterbury dut rester avec Londres, Winchester, Sherborne, Rochester, et Selsey comme sièges suffrageants. A la naissance céleste de l'Archévêque Jaenbert (12 Août 791), Aethelheard fut déplacé de Louth à Canterbury, par l'influence directe du roi Offa. Ce roi le considérait comme un homme sur qui il pouvait compter. Mais la désignation d'Ethelhard comme Archevêque amena directement des problèmes.

Bien qu'il ai été élu en 791, son sacre et sa prise de siège n'eurent lieu que le 21 juillet 793 : les causes les plus certaines de ce retard furent dans le refus du clergé et du peuple du Kent d'avoir un Archevêque étranger. Ensuite, trois ans plus tard, les nobles du Kent se révoltèrent contre le roi Offa et son Archevêque, et se rallièrent Eadbert Praen, un Prêtre et membre de leur ex-maison royale. La vie devint graduellement dangereuse et incontrôlable. Bien que le célèbre Saint Alcuin ait écrit une lettre enflammée à Saint Ethelhard pour qu'il n'abandonne pas son Eglise, après avoir déposé et excommunié Eadbert Praen, l'Archevêque fut obligé de s'enfuir vers le continent. Le roi Offa mourut le 26 juillet. Son successeur Egfrith mourut après un règne très court, vers le 13 décembre; Cenfulw succéda en Mercie, mais la révolte continua dans le Kent jusqu'à la capture d'Eadbert en 798.

Saint Aethelheard fut d'un grand secours pour le roi Cenwulf afin de déposer Eadbert, et il lui demeura loyal dans le Kent. Ce qui augmenta considérablement son statut à la cour royale, et de ce fait, le siège archiépiscopal de Lichfield commença à être considéré comme superflu. Le roi écrivit en 798 au Pape de Rome Léon pour lui demander d'examiner s'il y avait nécessité pour un second siège archiépiscopal, et il inclut dedans une demande d'Ethelhard et de ses Evêques suffrageants.

Saint Ethelhard retourna chez lui, et il reçut une autre lettre enflammée de Saint Alcuin, l'enjoignant à faire pénitence pour avoir abandonné son Eglise. La lettre du roi fut accueillie favorablement et Saint Ethelhard décida d'aller en voyage à Rome en 801 pour discuter lui-même avec son pasteur en chef. A Rome, tout lui réussit : le Pape Léon III (795-816) résolu le problème de Canterbury et Lichfield en remettant Lichfield comme diocèse suffrageant. Le Concile de Clovesho le 12 octobre 803 reçut officiellement la décision du Pape de Rome en présence de Cenwulf et de son Witan (parlement). Un effet malheureux de tout ceci fut que l'Evêque Higbert fut privé de son pallium (omophore), malgré le plaidoyer d'Alcuin pour qu'un si brave homme ne soit pas ainsi humilié.

Saint Aethelheard insista pour que ceux qui seraient élu Evêques fasse une profession formelle de leur Foi orthodoxe et de leur obéissance. Ce fut extrêmement important pour conserver l'enseignement de l'Eglise incorrompu, et cela aura un second effet qui affectera l'histoire de ce pays : si le roi Offa avait réussi à fonder un archidiocèse permanent à Lichfield, l'achèvement de l'unité nationale aurait régressé de plusieurs générations. Avec une Eglise unifiée (avec York devenant un siège métropolitain sous Canterbury!…), il était plus simple de réaliser une unité politique en partant de l'unité spirituelle.

Saint Aethelheard de Louth et Canterbury - TROPAIRE à Tous les Saints du Lincolnshire TON 8

Comme abondante récolte de Tes semailles du Salut,
le Comté du Lincolnshire T'offre, Seigneur,
tous les Saints qui ont brillé dans ce pays.
Par leurs prières et par la Mère de Dieu,
maintiens l'Eglise et notre pays dans une paix durable,
Ô Toi le très Miséricordieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Saint Ethelhard de Canterbury; 12-25 mai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Thomas Becket
» Saint Augustin de Cantorbéry, Saint Bénézet et Saint Pierre Gonzalez
» Saint Anselme et commentaire du jour "Afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle"
» Saint Anselme Archevêque de Cantorbéry, commentaire du jour "Chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez à cette coupe,..."
» 14 Août : Saint Maximilien-Marie Kolbe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORTHODOXIE LIBRE :: L'orthodoxie de toujours :: Les Saints-
Sauter vers: