ORTHODOXIE LIBRE

Ce forum se veut un lieu de discussion sur l'orthodoxie spirituellement libre, à savoir celle qui demeure fidèle à la Tradition et aux dogmes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saint Gildéric; 14-27 mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Crévieaux



Nombre de messages : 404
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Saint Gildéric; 14-27 mai   Mer 27 Mai - 11:37

SAINT GILDÉRIC OU JOUDRY, SOLITAIRE AU DIOCÈSE DE SÉEZ. (7ÈME S.)
Saint Gildéric naquit en Ecosse, vers le commencement du septième siècle. Issu de parents pauvres, il mena de bonne heure une vie dure et laborieuse, qui le prépara aux grandes austérités qu'il pratiqua dans la suite. En effet, lorsqu'il fut parvenu à l'âge mûr, le désir d'arriver promptement à la perfection évangélique embrasa tellement son coeur, qu'il résolut d'abandonner entièrement le monde. Il fit part de ce dessein à un Saint personnage, qui lui conseilla, pour rendre son sacrifice plus méritoire, d'abandonner sa patrie et de passer en France, où il pourrait mener plus facilement une vie solitaire et inconnue du monde. Ayant donc dit adieu pour toujours à ses parents, il s'embarqua sur un vaisseau qui partait pour la France, et qui le déposa sur les côtes de la Neustrie, dans le diocèse de Coutances (Normandie).

Après avoir sanctifié par sa présence plusieurs solitudes, il se retira dans une épaisse forêt, qui était proche de la ville d'Exmes. C'est dans la prière et la méditation des vérités éternelles qu'il avait trouvé la force nécessaire pour accomplir ces grands sacrifices. C'est la prière qui lui adoucit les austérités effrayantes qu'il pratiqua dans cette profonde solitude, sous les yeux de Dieu et des Anges. En effet, après s'être bâti une petite cellule avec des branches d'arbres, il réduisit tellement sa chair sous l'obéissance de l'esprit, qu'il n'avait pour tout vêtement qu'un cilice, pour toute nourriture qu'un peu d'orge mêlé avec des écorces d'arbres. Souvent, au plus fort de l'hiver et au milieu de la nuit, il se plongeait jusqu'aux épaules dans la rivière voisine, et restait dans cette eau glacée jusqu'à ce qu'il eût récité tout le Psautier. Ayant déclaré la guerre à ses passions charnelles comme à son ennemi le plus mortel, il prenait tous les moyens d'immoler son corps chaque jour à la gloire de Dieu.

Mais quelques efforts qu'il fit pour cacher ses austérités, elles furent découvertes, et la renommée de sa sainteté, volant de bouche en bouche, attira bientôt une foule de personnes qui venaient le visiter et se recommander à ses prières. Parmi ses pieux visiteurs, on remarqua surtout le comte d'Exmes, qui non content de lui témoigner sa vénération, lui donna quelques arpents de terre pour y bâtir un oratoire. Le Saint ayant élevé de ses mains un petit sanctuaire, y fit placer deux autels, dont l'un fut dédié à la Mère de Dieu et l'autre à Sainte Marie Madeleine.

Il cultiva le reste du terrain qu'on lui avait donné, et par ses prières il éloigna de cette contrée les animaux nuisibles, qui venaient ravager non-seulement son petit enclos, mais encore les campagnes voisines. Un autre visiteur, qui se plaisait à combler Saint Gildéric des marques de sa bienveillance, fut Saint Annobert, Evêque de Séez. Il le soutenait dans le chemin de la perfection, par ses exhortations paternelles, et il lui procura jusqu'à la fin de sa vie tous les secours spirituels et temporels qui furent en son pouvoir.

Saint Gildéric parvint à une grande vieillesse, tout en pratiquant ces austérités. Il fut enseveli dans l'oratoire qu’il avait lui-même bâti, par Saint Annobert, qui voulut ainsi donner à son ami cette dernière marque de son affection sur la terre. Après avoir reposé quelque temps dans cette chapelle, son corps, objet de la vénération des fidèles, fut transféré à l'Abbaye d'Almenèches. C'est de là qu'il fut enlevé, vers l'année 1137, par le papiste Geoffroy, comte de Vendôme, et déposé dans une église située entre Chauvigny et la Ville-aux-Clercs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Saint Gildéric; 14-27 mai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Gaétan de Thienne et commentaire du jour "Qui perdra sa vie à cause de moi la gardera"
» Sainte Jeanne Delanoue et Saint Roch
» Sainte Véronique, Saint André Corsini et commentaire du jour "Jésus appelle les Douze, et..."
» Saint Nazaire et Saint Celse Martyrs et commentaire du jour "La perle de grande valeur"
» Prières à Saint Expédit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORTHODOXIE LIBRE :: L'orthodoxie de toujours :: Les Saints-
Sauter vers: