ORTHODOXIE LIBRE

Ce forum se veut un lieu de discussion sur l'orthodoxie spirituellement libre, à savoir celle qui demeure fidèle à la Tradition et aux dogmes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saint Collen de Denbighshire; 21 mai - 3 juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Crévieaux



Nombre de messages : 404
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Saint Collen de Denbighshire; 21 mai - 3 juin   Mer 3 Juin - 9:45

SAINT COLLEN (GOLLEN, COLAN) DE DENBIGHSHIRE (+7°.S.)
Saint Gollen a son nom relié au Pays de Galles, à Glastonbury, et Rome. Le nom Collen signifie "noisetier". Une "vita" du seizième siècle, en gallois, a survécu, mais son historicité n'est pas établie. Ce récit rapporte que Gollen se battit en duel avec un païen Sarazin en présence du Pape, puis partit vers la Cornouailles et Glastonbury, et délivra le peuple de la vallée de Llangollen en tuant une terrible géante. Gollen donna son nom à Llangollen (Clwyd) dans le Denbighshire, l'église de Colan en Cornouailles, et, peut-être, fonda celle de Langolen dans le Finistère en Bretagne.

ou

L'église papiste de Saint Colan sur la côte Nord des Cornouailles fut reconstruite au temps de l'évêque papiste Branscombe d'Exeter, vers 1250. C'est la seule dédicace à Saint Collen en Angleterre mais il y une église à Langolen près de Briec en Bretagne, et il est le patron de Llangollen en Clwyd, où il est enterré. Son père fut Gallois mais sa mère, Ethni, était d'origine irlandaise.

Il semble que Collen fut envoyé à Orléans pour apprendre et il y devint un grand champion de la Foi chrétienne contre les païens. Bien qu'il ait vécu au septième siècle, son biographe dit que ce fut pendant le règne de Julien l'Apostat, trois ans plus tôt, que le Pape de Rome le choisit pour se battre contre un Goliath païen nommé Bras, et qu'il le vainquit et le persuada de recevoir le Baptême.

Collen, arrivant en Cornouailles, vint à Glastonbury où il fut élu Abbé, continua son enseignement missionnaire, et finalement devint ermite à Glastonbury Tor. C'est là qu'eut lieu un autre conflit avec le paganisme, son adversaire étant cette fois-là Gwyn ab Nudd, roi du Monde Souterrain et des Fées. Collen fut invité à dîner au sommet d'une montagne mais il refusa la nourriture magique et la boisson, dispersant la belle court en l'aspergeant d'eau bénite, ce qui les fit tous disparaître.

Collen pria pour avoir un endroit où reposer pour le restant de ses jours et Dieu lui proposa de voyager jusqu'à ce qu'il rencontre un cheval qui l'emmène à son sanctuaire. Ainsi il parvint à Llangollen, appelé dans la Vita, Rhysfa Maes Cadfarch, le champ du Chargeur. Sa guerre contre le paganisme n'était pas terminée, car dans la Vallée de Llangollen il y avait une diabolique géante qui tuait et mangeait quiconque tentait de passer. Collen la tua et lava son épée dans une fontaine connue comme Ffynnon Gollen.

Saint Collen est celui qui rencontra un jour un groupe folklorique occupé à danser, et un d'entre eux lui demanda s'il ne trouvait pas admirable sa livrée rouge et blueue. Le saint répondit que c'était très seyant, avec le rouge comme les feux de l'enfer, et le bleu comme ses glaces. Ensuite Saint Collen fit le signe de la Croix et tout le groupe disparut.

Dans tous les calendriers gallois, Saint Collen est commémoré au 21 mai, mais en Cornouailles, sa paroisse conserve sa fête au second Dimanche après le premier jeudi du mois de Mai. A Langolen en Bretagne, son Pardon a lieu le second Dimanche en Août.

Le nom de Llangollen signifie l'église de Collen, et la vallée et le village tiennent leur nom de l'église, qui fut originellement dédiée à Saint Collen, bien que certains, en particulier dans la paysannerie locale, supposent que Llangollen est composé de Llan, une église, et Collen, un noisetier, et que l'église fut appelée l'église des noisetiers du fait du nombre de noisetiers dans le voisinage.

Collen, selon une vie légendaire qu'on possède de lui en gallois, fut Britton de naissance, et d'illustre descendance. Il servit quelque temps au loin comme soldat contre Julien l'Apostat, et tua un champion païen qui avait lancé un défi au meilleur homme parmi les Chrétiens. Retournant dans sa patrie, il se dévoua à la religion, et devint Abbé de Glastonbury, mais ensuite se retira dans une caverne au flanc d'une montagne, où il vécut une vie de grande austérité. Un jour qu'il était dans sa cellule, il entendit deux hommes au loin parler de Wyn Ab Nudd, et disant qu'il était roi de Tylwyth or Teg Fairies, et seigneur de l'Inconnu, ce sur quoi Collen fit passer sa tête hors de sa caverne et leur dit de tenir leurs langues, car ce Wyn Ab Nudd et ses amis étaient des diables. A la tombée de la nuit, il entendit frapper à la porte, et comme il demandait qui c'était, une voix répondit : "Je suis un messager de Wyn Ab Nudd, roi de l'Inconnu, et je viens te sommer de comparaître devant mon maître demain, à midi, sur le sommet de la colline".

Collen n'y alla pas - la nuit suivante, il entendit les mêmes coups sur la porte et le même message. Cependant Collen n'y alla toujours pas. La troisième nuit, le messager revint et répéta ses sommations, ajoutant que s'il ne venait pas, les choses deviendraient pires pour lui. Le jour suivant, Collen béni de l'eau, la plaça dans un pichet, repéra le sommet de la colline, où il vit un magnifique et fin château, avec des serviteurs dans une splendide livrée, damoiseaux et jouvencelles dansant d'un pied agile, et un homme d'honorable présence devant la porte, qui lui dit que le roi l'attendait pour dîner. Collen suivit l'homme dans le château, et vit le roi sur un trône d'or, et une splendide table dressée devant lui. Le roi accueillit Collen, et le pria de goûter les mets délicats sur la table, ajoutant qu'il espérait que dans le futur, il habiterait avec lui. "Je ne mangerai pas des feuilles de la forêt", répondit Collen.

"Vous n’avez jamais vu d'homme mieux habillé?" dit le roi, "que mes serviteurs ici en rouge et bleu?"
"Leur tenue est assez bien," répondit Collen, "considérant de quel genre de robe il s'agit."
"Quel genre de robe est-ce?" demanda le roi.
Collen répondit: "Le rouge sur une face montre la brûlure, et le bleu de l'autre montre ce qui gèle." Puis sortant sa cruche, il aspergea d'eau sainte la face du roi et de ses serviteurs, sur quoi la vision disparut, de sorte qu'il n'y eut plus ni château, ni serviteurs, ni damoiseau, ni jouvencelles, ni musicien avec sa musique, ni banquet, ni plus rien d'autre à voir que les buissons verts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Saint Collen de Denbighshire; 21 mai - 3 juin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 10 juin : Fête du Saint-Sacrement
» 6 juin : Solennité du Saint-Sacrement ou Fête-Dieu
» Du 3 au 11 juin 2011 Neuvaine au Saint-Esprit
» FETE DE SAINT ANTOINE DE PADOUE LE 13 JUIN
» Saint Pierre et Saint Paul fete 29 juin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORTHODOXIE LIBRE :: L'orthodoxie de toujours :: Les Saints-
Sauter vers: