ORTHODOXIE LIBRE

Ce forum se veut un lieu de discussion sur l'orthodoxie spirituellement libre, à savoir celle qui demeure fidèle à la Tradition et aux dogmes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saints Cyprian, Photius et Jonah de Russie; 27 mai - 9 juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Crévieaux



Nombre de messages : 404
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Saints Cyprian, Photius et Jonah de Russie; 27 mai - 9 juin   Lun 8 Juin - 23:57

INVENTION ET TRANSLATION DES RELIQUES DE SAINTS CYPRIAN, PHOTIUS ET JONAH DE RUSSIE
Le 27 mai 1472, durant la construction en pierre de la nouvelle cathédrale de la Dormition du Kremlin, sous le Métropolite Philippe et le grand prince Ivan III (1462-1505), Invention des Reliques de ces trois Saints Métropolites. Ces Saints sont aussi commémorés séparément : Métropolite Cyprian le 16 septembre, Métropolite Photius le 2 juillet, Métropolite Jonah le 31 mars.

ou

16 septembre – 27 mai (invention et translation)
SAINT CYPRIEN METROPOLITE DE KIEV ET DE TOUTE LA RUSSIE (+406)
Il naquit à Tirnovo en Bulgarie et fut initié aux rudiments de la vie spirituelle sous la direction de Saint Théodose, au Monastère de Kelifarevo. Il entra ensuite au Monastère du Studion à Constantinople et s'y adonna à la copie des manuscrits. Il rédigea également plusieurs ouvrages théologiques.

Le Patriarche le remarqua et le chargea de restaurer la communion avec les Églises de Bulgarie et de Serbie, chacune s'étant proclamée indépendante de Constantinople. Il soutint également l'établissement des relations avec le prince de Lituanie et fut nommé Métropolite de Lituanie par le Patriarche avec charge de maintenir la communion entre l'Eglise russe et la jeune Eglise orthodoxe de Lituanie.

Après la bataille de Koulikovo, il fut choisi comme Métropolite de toute la Russie. Ce qui ne fut pas sans difficulté auprès du prince Dimitri mais, en définitive, celui-ci reconnut, par souci de pacification, les décisions du Métropolite alors que le prince s'y était opposé pendant quelque temps.

Fidèle à Constantinople, Saint Cyprien fit de Moscou l'héritière fidèle de la civilisation byzantine.

et

SAINT PHOTIUS DE KIEV 27 mai (invention et translation) – 2 juillet
Photius était d'origine grecque. Il gouverna prudemment l'Eglise russe vingt ans durant. Photius rendit son âme au Seigneur en 1430. Une semaine avant sa naissance au Ciel, un Ange de Dieu lui apparut et l'informa du moment précis de son départ de ce monde.

et

SAINT JONAS, METROPOLITE DE MOSCOU ET THAUMATURGE DE TOUTE LA RUSSIE 5 octobre - 31 mars – 27 mai (invention et translation) - 15 juin
Saint Jonas, Métropolite de Moscou et Thaumaturge de Toute la Russie, naquit dans la ville de Galich, dans une pieuse famille Chrétienne. Le père du futur Saint s'appelait Théodore. Le jeune homme reçut la tonsure monastique dans un des Monastères de Galich alors qu'il n'avait que douze ans. De là, il partit pour le Monastère Simonov de Moscou, où il accomplit diverses tâches durant nombre d'années.

Un jour, Saint Photius, Métropolite de Moscou, visita le Monastère Simonov. Après le Moleben [office d'intercession et d'action de grâce], il bénit l'Archimandrite et les frères, et aussi souhaitât bénir les Moines qui étaient dans les divers services du monastère.

Lorsqu'il parvint à la boulangerie, il vit Saint Jonas dormant, épuisé de son travail. Les doigts du Saint étaient dans la position de bénédiction appropriée. Saint Photius ne dit rien qui put le réveiller. Il bénit le Moine endormit et prédit à ceux présents que ce Moine serait un grand Hiérarque de l'Église russe, et qu'il guiderait nombre de gens sur le chemin du Salut.

La prédiction de Saint Photius s'accomplit. Nombre d'années plus tard, Saint Jonas fut fait évêque de Ryazan et Murom.

Saint Photius rendit son âme à Dieu en 1431. Cinq ans après son endormissement, Saint Jonas fut choisit comme Métropolite de toute la Russie, pour sa vie vertueuse et sainte. Le Métropolite nouvellement élu fit le voyage de Constantinople afin d'être confirmé comme Métropolite par le Patriarche Joseph II (1416-1439). Peu avant cela, l'abominable Isidore, un Bulgare, avait déjà été établit comme Métropolite. Ayant effectué un bref séjour à Kiev et Moscou, Isidore vint au Concile de Florence (1438), où il embrassa le catholicisme-romain.

Un Concile des Hiérarques russes et du clergé déposa le Métropolite Isidore, et il fut forcé de fuir en secret vers Rome, où il mourut en 1462. Saint Jonas fut unanimement choisit comme Métropolite de toute la Russie. Il fut consacré par les Hiérarques russes à Moscou, avec la bénédiction du Patriarche Grégoire III de Constantinople (1445-1450). C'était la première fois que les Evêques russes consacraient leur propre Métropolite. Saint Jonas devint Métropolite le 15 décembre 1448. C'est avec un zèle archipastoral qu'il guida son troupeau vers la vertu et la piété, répandant la Foi orthodoxe par la parole et les actes. Malgré sa haute position, il continua ses luttes monastiques comme auparavant. En 1451, les Tatars firent une progression inattendue vers Moscou; ils brûlèrent la région avoisinante et préparèrent un assaut sur la ville. Le Métropolite Jonas mena une procession le long des murs de la ville, suppliant Dieu dans les larmes, afin qu'Il sauve la ville et le peuple. Voyant que le Moine Antoine du Monastère Chudov était mourrant, lui qui était connu pour sa vie vertueuse, Saint Jonas dit : "Mon fils et mon frère Antoine! Prie le Dieu Miséricordieux et la Toute-Pure Mère de Dieu pour la délivrance de la ville et de tous les Chrétiens orthodoxes."

L'humble Antoine répondit : "Grand hiérarque! Nous rendons grâce à Dieu et à Sa Toute-Pure Mère. Elle a entendu votre prière et a prié Son Fils. La ville et tous les Chrétiens Orthodoxes seront sauvés par vos prières. L'ennemi s'enfuira bientôt. Le Seigneur a obtenu que moi seul soit tué par l'ennemi." A peine avait-il dit cela, qu'une flèche ennemi frappait l'Ancien.

La prédiction de l'Ancien Antoine se réalisa le 2 juillet, lors d'une Fête de la Mère de Dieu. La confusion éclata parmi les Tatars, et ils s'enfuirent dans la peur et la terreur. Dans sa cour, Saint Jonas bâtit une église en l'honneur de la Mère de Dieu, pour commémorer la délivrance de Moscou de ses ennemis.

Saint Jonas se reposa en 1461, et des guérisons miraculeuses commencèrent à avoir lieu sur sa
tombe.

En 1472, les Reliques incorrompues du Métropolite Jonas furent découvertes et placées dans la cathédrale de la Dormition du Kremlin. Un Concile de l'Église Russe en 1547 établit la commémoration de Saint Jonas, Métropolite de Moscou. En 1596, le Patriarche Job rajouta Saint Jonas à la Synaxe des Hiérarques de Moscou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Saints Cyprian, Photius et Jonah de Russie; 27 mai - 9 juin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé des prophéties des saints(es)
» Benoit XVI s'adresse aux jeunes a Londres: SOYEZ DES SAINTS !
» La Russie ouvre ses archives sur les OVNI
» Les Saints anges gardiens et commentaire du jour "Leurs anges dans les cieux voient..."
» Petits chapelets de ferveur : 1er - chapelet des saints désirs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORTHODOXIE LIBRE :: L'orthodoxie de toujours :: Les Saints-
Sauter vers: