ORTHODOXIE LIBRE

Ce forum se veut un lieu de discussion sur l'orthodoxie spirituellement libre, à savoir celle qui demeure fidèle à la Tradition et aux dogmes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sur le Jugement Dernier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
asthione



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Sur le Jugement Dernier   Lun 15 Jan - 18:02

Père Ambroise Fontrier

Homélie sur le Jugement Dernier


Dieu siégera, les livres seront ouverts, le Fleuve de Feu passera devant Lui. Toute l’Histoire humaine sera jugée. Chose vraiment redoutable ! Quel contraste entre le dimanche d’aujourd’hui et dimanche dernier ! Eh bien, oui ! Le jugement existe, pour que je ne m’endorme pas en disant : «Oh ! Quelle importance ceci ? Dieu est bon, II pardonnera. Quelle importance cela...» -et me voilà tombé dans la négligence au lieu d’être dans la vigilance. «Quelle importance !...»

Il y a donc un jugement : soyons vigilants, soyons debout, soyons attentifs pour ne pas rester au-dehors. L’Ecriture dit : «Dieu est Lumière, Dieu est Vérité !» Voilà le jugement ! Croyez-vous que nous allons, chacun à son tour, comparaître devant le Seigneur en accusé et attendre que la sentence soit prononcée ? Pas du tout !

Le Jugement durera, disent nos Pères saints, autant que dure la lecture des Six Psaumes aux Vigiles. Tous, nous venons aux Vigiles et nous savons que ces Six Psaumes que nous écoutons en silence, dans l’obscurité éclairée seulement par les veilleuses, durent plus ou moins longtemps. Si l’on est attentif, ils passent assez vite ; si l’on n’est pas attentif, on trouve que c’est long ; mais quelle que soit la perception du temps que nous avons à ce moment-là, voilà ce que durera le Second ou bien le Jugement par excellence.

A proprement parler, nous ne connaissons pas, dans l’Eglise orthodoxe, de Jugement au sens d’un Deuxième Jugement, ni d’un «Jugement dernier», mais au sens du Second Avènement du Christ. Le Premier Avènement, c’est celui qu’il a manifesté en naissant de la Vierge. Le Second, celui de Son retour en gloire. La lumière de Dieu pénétrera tous les êtres, absolument tous les êtres, tout notre être et nos actes. Tous les secrets de notre coeur seront révélés, nous n’aurons pas besoin de parler, nous n’aurons pas besoin de nous défendre, ni de faire notre apologie. Dieu [nous baignant] par sa lumière pénétrante, nous serons, si j’ose ainsi parler, comme transparents ce jour-là. Nous n’aurons pas besoin de langage. Et chacun sera donc jugé ; non que Dieu doive prononcer une sentence... quand l’Ecriture dit : «Les livres seront ouverts», imaginez-vous [des livres contenant tout] depuis des millions d’années, des milliards d’êtres ! Combien il faudrait de temps ! Ce n’est pas Six Psaumes, mais des millions de Six Psaumes qu’il faudrait pour qu’ait lieu ce jugement ! Il n’en est pas du tout ainsi ! Faisons donc attention : l’Ecriture emploie des mots, des images tirées des choses que nous connaissons. Quels sont donc ces livres ? Mais ce sont nos coeurs ! les livres, ce sont nos coeurs ! Toutes nos actions ne sont-elles pas inscrites dans nos coeurs ? Le Christ n’a-t-il pas dit : «Tout vient du coeur, les bonnes pensées, les mauvaises pensées, tout jaillit de notre coeur. Ce n’est pas ce qui entre par la bouche, dit-Il encore, mais c’est ce qui sort de notre coeur, voilà ce qui souille l’homme».

Alors, «les livres seront ouverts», ce seront nos coeurs qui seront ouverts ce jour-là, et la lumière du Dieu qui est Lumière pénétrera en nous tous à la fois, parce que Dieu est partout présent. Nos oeuvres, nous ne pourrons pas les cacher.

Soyons donc comme le fils prodigue, avant que la Lumière de Dieu nous les révèle, sortons-les nous-mêmes au jour, et quand les livres de nos coeurs seront ouverts, qu’il n’y ait rien de mauvais qui soit encore inscrit, mais que tout ait été effacé par la profonde pénitence : celle du fils prodigue, celle de David, celle du bon larron : «Seigneur, Seigneur ! Aie pitié !»

Et ce Fleuve, ce Fleuve de Feu qui coule devant le trône du Seigneur, mais qu’est-ce donc ? Qu’est-ce que ce Feu, sinon l’Amour Divin de Dieu, l’Amour éternel ! Voyez le feu ! Il purifie les métaux précieux et les rend encore plus précieux. On jette l’or dans le creuset, dans le feu et il devient limpide, il devient pur ; jetons du bois dans le même feu, le bois est dévoré, réduit en cendres.

Tel sera donc, dans ce fleuve de feu qui est la miséricorde, ce fleuve de feu qui est l’Amour éternel de Dieu pour toute sa créature, dans ce fleuve seront jetés tous les êtres. Ceux qui auront eu la Foi juste et les œuvres justes, seront encore plus resplendissants. Ceux dont les oeuvres n’auront pas été justes, dont la Foi n’aura pas été juste et les oeuvres mauvaises, seront consumés. L’Ecriture dit encore : «Dieu est un feu dévorant». Il purifie l’or et consume le bois. Voilà donc cet enfer ou ce paradis : ceux qui seront dans ce Feu de l’Amour de Dieu chanteront : «Dieu de nos Pères, Tu es béni !» Et ceux qui auront refusé ce Fleuve de Feu, cet amour de Dieu, par leurs mauvaises oeuvres et leur manque de foi, ne pourront pas même dire ce jour-là -et que Dieu nous garde !- «Seigneur, aie pitié de moi !» Ils ne pourront plus le dire, il sera trop tard.

Vous voyez alors que, même quand nous parlons de jugement et de justice de Dieu, il s’agit encore d’un aspect de l’amour de Dieu pour les êtres qu’il a créés. Ce Jour-là, toute l’Histoire prendra fin ; dans ce fleuve de feu, tout ce que nous avons fait en Christ sera gardé pour la vie éternelle. Tout ce qui a été fait sans le Christ sera voué à la destruction. Que Dieu nous garde dans la vraie confession de Foi et dans les vrais actes qu’implique la vraie confession ! Puissions-nous être dignes d’entendre cette voix : «Venez ! Vous tous les bénis de mon Père, héritez du Royaume que je vous ai préparé avant tous les siècles !» Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: le jugement dernier   Lun 26 Mar - 21:49

[b]J'ai bien connu le P. Ambroise Fontrier de bienheureuse mémoire.
Je vous signal aussi, au sujet du jugement dernier, le texte d'Alexandre Kalomiros que j'ai publié sur mons site: www.lasaintefoiorthodoxe.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Crévieaux



Nombre de messages : 404
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: Sur le Jugement Dernier   Dim 5 Aoû - 19:54

Cher Maxime,

Bravo pour votre site mais quelle frustration pour copier ces icônes qui ne vous laissent pas le temps de se faire copier pour être appréciées plus calmement!

Ph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mireille



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Sentence ?   Sam 26 Juil - 4:05

Bonjour,
Si au jugement on a un mauvais coeur, qu'est-ce qui se passe ? Ca me fais un peu peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Crévieaux



Nombre de messages : 404
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: Sur le Jugement Dernier   Sam 26 Juil - 21:03

Chère Mireille,

Si je n'ai pas trop mal compris le contenu de notre Foi sur cette matière, notre âme sera cueillie dans l'état dans lequel elle aura quittée ce monde.

Ainsi, notre but (cfr. Seraphim de Sarov) est d'acquérir le Saint Esprit. Nous ne sommes donc pas ici-bas "pour faire joli" mais bien pour nous préparer pour "là-bas."

Le cas de Judas me frappe terriblement. Voilà un des meilleurs qui s'est fouvoyé. D'abord en décidant de servir le Séparant (quel nom/participe évocateur!...), puis par désespoir (=manque de Foi), il commet le pire des péchés : il tue un homme : lui-même.


Vous me direz en quoi ce meurtre est-il différent que ceux qui se perpètrent sur autrui; simplement parce que Judas, un fois meurtrier de lui-même, mort donc, N'A PLUS LA POSSIBILITÉ DE DEMANDER PARDON !!!

Ne soyez pas offusquée que je n'ai pas retenu, ICI, l'assasinat de Notre Seigneur : Pierre lui-même le trahit trois fois, mais eu la possibilité de se repentir CAR IL ÉTAIT RESTÉ VIVANT !

Pour Judas, quelle fatale différence : dès lors qu'il se tuait, c'était foutu pour lui !

Le suicide est donc probablement le pire des péchés car il n'offre pour seule possibilit éde rédemption que la mansuétude de Dieu; mais c'est une autre question que celle que vous soulevez.



Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Serge
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 270
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Sur le Jugement Dernier   Lun 28 Juil - 21:37

Bonjour Mireille. Bienvenue sur le forum. Effectivement, à compter de la mort, l'homme ne peut rien faire de lui-même pour son salut. Tout epentir post mortem serait vain... En revanche, il peut compter sur la prière de l'Eglise qui prie afin que ses péchés lui soient remis... Il existe ainsi des récits de prières qui furent effectuées pour des personnes pécheresses, et grâce à ces prières, elles furent tirées de l'enfer. Saint Macaire eut une conversation avec l'âme d'un païen demeurant dans l'Enfer. Il apprit de lui que la prière pour les gens demeurant en enfer, adoucissait leur souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orthodoxie-libre.actifforum.com
Cyrille



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Sur le Jugement Dernier   Ven 2 Jan - 17:59

Citation :

Saint Macaire eut une conversation avec l'âme d'un païen demeurant dans l'Enfer. Il apprit de lui que la prière pour les gens demeurant en enfer, adoucissait leur souffrance.

Et ben...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanase



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Sur le Jugement Dernier   Ven 9 Jan - 22:46

Cyrille a écrit:
Citation :

Saint Macaire eut une conversation avec l'âme d'un païen demeurant dans l'Enfer. Il apprit de lui que la prière pour les gens demeurant en enfer, adoucissait leur souffrance.

Et ben...

En effet, n'entretenait-il pas des liaisons dangereuses?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Serge
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 270
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Sur le Jugement Dernier   Mer 14 Jan - 0:52

Je comprends votre surprise... Ce fait semble d'une certaine façon légitimer à première vue le spiritisme. Et en même temps, l'on peut se demander, n'était-ce pas une ruse du démon, comme dans les cas de spiritisme où les démons se font passer pour des défunts? Si mes souvenirs sont exacts, cela survint fortuitement lors d'une promenade, une seule fois uniquement. Ce n'était donc pas une pratique courante du saint de converser avec les crânes.

Par ailleurs, cette histoire sert surtout à illustrer le fait qu'il est "utile" de prier pour les défunts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orthodoxie-libre.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur le Jugement Dernier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur le Jugement Dernier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une vision du jugement dernier
» Le Jugement Dernier selon le catéchisme de l'église catholique
» Au jugement dernier..
» La première Résurrection précédera la seconde réservée pour le Jugement Dernier !
» Vidéo-documentaire : "Jérusalem, la peur du Jugement Dernier" !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORTHODOXIE LIBRE :: L'orthodoxie de toujours :: Forum général (théologie, praxis...)-
Sauter vers: