ORTHODOXIE LIBRE

Ce forum se veut un lieu de discussion sur l'orthodoxie spirituellement libre, à savoir celle qui demeure fidèle à la Tradition et aux dogmes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saint Kevin de Glendalough; 3 - 16 juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Crévieaux



Nombre de messages : 404
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Saint Kevin de Glendalough; 3 - 16 juin   Lun 15 Juin - 23:19

SAINT KEVIN (COAIMHGHIN, COEMGEN, KEIVIN) DE GLENDALOUGH, ABBÉ (+618)
Né au Fort de White Fountain dans le Leinster, Irlande, Kevin naquit de famille royale irlandaise, mais cela ne nous dit pas grand chose, vu qu'il y avait nombre de rois en Irlande comme il y avait des Saints en Cornouailles. Saint Cronan lui donna le Saint Baptême sous le nom de Kevin ou Coemgen, ce qui signifie le "Bien-né". Comme garçonnet, il fut envoyé dans un monastère pour son éducation, où il eut la chance de devenir l'élève de Saint Pétroc de Cornouailles, qui était alors en Irlande.

Kevin est surtout connu comme l'Abbé fondateur de Glendalough, Comté de Wicklow, une des plus célèbres abbayes d'Irlande. Après son ordination, il s'installa comme Ermite dans la belle vallée des Deux Lacs, près du Lac Supérieur, où il fut guidé par un ange. La caverne s'appelle de nos jours "Lit de Saint Kevin", une antique tombe de l'Age du Bronze qui fut réutilisée, et la Teampull na Skelling (l'église du rocher). Après sept ans comme solitaire vivant d'herbes et d'orties, il fut persuadé de fonder le Monastère à Disert-Coemgen pour les nombreux disciples qu'il avait attirés. Il fit un pèlerinage à Rome et en ramena nombre de reliques pour sa fondation. Quand le nombre de disciples rassemblés autour de lui fut devenu trop important pour le lieu, le monastère fut déplacé, après sa naissance céleste, à l'âge de cent vingt ans, vers le Lac Inférieur (Lower Lake). On rajouta d'autres églises à l'est du site durant l'abbatiat de Laurence O'Toole. Glendalough a toujours été un lieu de pèlerinage populaire.

La longue Vita de Kevin est basée sur des faits réels, bien que sa plus ancienne rédaction que nous possédions date de près de quatre cents ans après son repos. On rapporte qu'il nourrit durant tout un temps sa communauté avec le saumon que lui fournissait une loutre. (Malheureusement, un des Moines voulut se faire une paire de gants chauds avec la peau de l'outre; elle devina les intentions et fut assez prudente pour ne plus jamais revenir!) Il visita Saint Ciaran de Clonmacnoise juste avant son départ céleste et Ciaran lui donna sa cloche.

"Voyageant seul à travers des lieux isolés, le bienheureux Kevin parvint un jour à une gorge dans le creux des montagnes, très belle, arrosée par une eau vive. Il y avait là deux lacs, et des sources limpides, qui coulaient des montagnes. Alors il grimpa la vallée vers l'endroit où la gorge se resserre; là se trouve un lac, et les montagnes le surplombent de haut; il se trouve à leurs pieds, et elles s'élèvent de ses berges. La vallée s'appelait en irlandais Glen De, mais elle s'appelle à présent Glen da Lough, c'est à dire la gorge des deux lacs. Et Saint Kevin s'installa près du lac dans un tronc d'arbre creux et vécut dans ce lieu confiné pour quelque temps. De temps à autres il en sortait pour aller quérir quelques herbes et les manger, et boire un peu d'eau. Et ainsi il vécut de nombreux jours.

"Un jour un vacher d'une ferme avoisinante, dont le maître s'appelait Bi, vint faire paître ses vaches dans cette vallée, où Saint Kevin vivait en ermite. Et Dieu, souhaitant faire découvrir Son serviteur Kevin aux hommes, fit qu'une des vaches de ce vacher vint chaque jour à l'ouverture de l'arbre de Saint Kevin; et elle léchait les vêtements du Saint. Et lorsque venait le soir, entendant le meuglement du troupeau repartant, repu d'herbe verte et bien abreuvé, et les grands cris du vacher guidant ses bêtes, elle se dépêchait de rejoindre la tête du troupeau, satisfaite de sa propre pâture.

"Et chaque jour que le vacher prenait le chemin à travers les montagnes vers la vallée, cette vache se soustrayait du restant, et revenant vers l'homme de Dieu. Et chaque jour elle faisait comme au premier jour. Et cette vache avait du lait en abondance, au delà du croyable, de toucher les vêtements de l'homme de Dieu. Et les garçons d'étable, émerveillés du riche flot de lait qu'elle produisait, en parlèrent au maître. Et il dit au vacher, "Sais-tu ce qui se passe avec cette vache?" Le vacher n'en savait rien et son maître dit "Surveille-la de près, et regarde d'où elle tire cette grande grâce.'

"Alors le jour suivant, le vacher confia sa tâche aux jeunes et suivit lui-même la vache, partout où elle alla. Et la vache reprit son sentier habituel vers l'arbre creux, dans lequel Saint Kevin vivait. Et le vacher, la voyant lécher le manteau du Saint, en resta bouche bée; et alors il commença à menacer la vache, et apostropher l'homme de Dieu d'une manière de paysan.

"Et le Saint fut peiné, en entendant que cet homme voulait dévoiler sa présence là. Et alors le vacher ramena les bêtes à l'étable. Mais quand ils parvinrent à la ferme, les vaches et les veaux devinrent comme fous, au point que les mères ne reconnaissaient plus leurs petits et voulaient les tuer. Le vacher, terrifié, rapporta à son maître ce qu'il avait vu dans la vallée, et sur sa demande, il retourna aussitôt vers Saint Kevin, et tombant à genoux, suppliant l'homme de Dieu de lui accorder son pardon.

"Le Saint l'adujra, et il fut voeu de ne pas le trahir; car Saint Kevin ignorait que l'histoire avait déjà été rapportée. L'homme reçut le pardon, et de l'eau bénite; et quand il en eut aspergé les vaches et les veaux, ils se reconnurent à nouveau l'un l'autre, pleins d'affections, et redevinrent à l'instant des animaux. Mais la réputation de Saint Kevin se répandit dans toute la contrée. Et elle parvint aux oreilles de saints plus anciens, Eogan et Lochan et Enna, qui surent que Saint Kevin était dans cette vallée déserte; et ils l'emmenèrent, contre sa volonté, dans leur monastère..."

A la fin, Saint Kevin retourna vers le lieu où il avait été Ermite dans sa jeunesse, et construisit un monastère pour ceux qui l'avaient suivit. Il s'établit un peu plus loin, à un mile de là, et s'y bâtit une hutte pour demeurer. Il interdit aux Moines de le visiter à moins d'une urgence. Il avait les animaux sauvages pour compagnons.

.../... Kevin découvrit cette caverne probablement quand il vint dans ce coin pour y construire une nouvelle église. Quand ils parvinrent au village appelé Cnoc Rua ("Montagne Rouge"), ils trouvèrent leur chemin bloqué par un bois et s'arrêtèrent. "Pourquoi vous arrêtez-vous", demanda Kevin. "Il y a des arbres dans le chemin", répondirent-ils. "Ne vous en faites pas", leur répondit Kevin. "Continuez seulement à marcher". Ils marchèrent en direction des bois, et les arbres s'écartèrent devant eux pour leur laisser passage. Kevin bénit le bois et promis "enfer et courte vie à quiconque brûlerait du bois de cette forêt, qu'il soit vert ou mort, jusqu'au Jour du Jugement". C'est ainsi que le village reçut le nom, Sainte Forêt ("Sanctus Nemus" dans les récits médiévaux), qui deviendra au seizième siècle Hollywood. On l'appelle aussi en irlandais "Cillín Chaoibhín", ce qui signifie "Chapelle de Kevin".

Après sept ans, Kevin se bâtit un oratoire d'osier et y resta vivre seul. Un jour, un chasseur de Brandubh, roi du Leinster, parvint dans la gorge avec leurs chiens poursuivant un marcassin. Ce dernier chercha refuge dans l'oratoire de Kevin, et les chiens n'osèrent l'y poursuivre. Au contraire, ils restaient ventre à terre devant la porte.

"Et là Kevin était en prière sous un arbre, et un groupe d'oiseaux était perché sur ses épaules et ses mains, et piaillaient joyeusement vers lui, chantant le Saint de Dieu. Le chasseur regarda; et abasourdi, il repartit avec ses chiens, et par égard pour la bénédiction du Saint solitaire, il laissa le marcassin libre. Il rapporta la merveille qu'il avait vue au roi et à tous les siens. Et il y avait des moments où les branches et les feuilles des arbres chantaient de douces chansons à Saint Kevin, et cette céleste mélodie lui adoucissait son pénible labeur".

"Colman, fils de Carbri, chef du quart des hommes du nord du Leinster, avait pris pour épouse dans sa jeunesse une femme de rang, mais comme ses habitudes ne lui plaisaient pas, il l'avait renvoyée, et pris une autre à la place. Mais la femme renvoyée était finaude et dangereuse dans l'art de la magie, et étant en colère contre son mari, Colman, le chef, elle tua par ses incantations tous les enfants de l'autre femme; et aussitôt qu'elle apprennait qu'un fils ou une fille était née de lui, elle arrivait, d'où qu'elle se trouva, pour se tenir devant l'endroit où l'enfant était, et chanter des incantations magiques, jusqu'à ce que la petite créature soit morte.

"Ainsi quand un petit garçon lui naquit dans son vieil âge, il fut aussitôt baptisé, afin qu'il ne meure pas par sa sorcellerie sans être chrétien; et il fut appelé Faolain. Et alors le chef son père l'envoya à Saint Kevin, afin qu'il le protège par la puissance de Dieu contre cette femme, et lui apprenne les chemins du monde. Et il l'offrit à Saint Kevin, promettant que lui et sa descendance seraient à jamais enterrés près de la maison de Saint Kevin, et le serviraient, si Faolain survivait.

"Et ainsi Saint Kevin acceuillit l'enfant avec joie, et l'éleva comme un laïc doit l'être, comme son père l'avait demandé; et il l'aimait chèrement. Mais Saint Kevin ne savait pas où trouver du nouveau lait pour nourrir le petit bébé, parce que femmes et vaches étaient loin de son monastère; et il pria Dieu de lui donner assistance à cet égard. Et Dieu envoya une biche des montagnes avoisinantes, et le bébé Faolain fut nourrit de son lait. Deux fois par jour jusqu'à ce que l'enfant ait grandit, la biche vint au monastère de Saint Kevin, et se laissa traire par un des frères, et repartait gentiment vers sa pâture.

[Une autre version rapporte que la biche aurait été tuée par une louve. Alors Kevin en voyant cela, il lui aurait ordonné de fournir le lait et la louve aurait obéit.]

"Mais vint un jour où un des frères, occupé à la traire à la porte, renversa le seau avec le lait par terre; et alors arriva un corbeau gourmand, décidé à le boire, et de son bec il enleva et le seau et le lait du sol. Et voyant cela, Saint Kevin dit au corbeau: "Pour longtemps", dit-il, "toi et ta race vous ferez pénitence pour ce crime. Et au jour de mon départ au Ciel, quand il y aura quantité de viande de boeuf de préparée, ni toi ni les tiens n'en aurez part. Et si l'un d'entre vous se montre assez audacieux pour oser toucher du sang ou des abats du bétail qui sera abattu en ces jours, il mourra sur le champ. Et partout ce sera la fête, mais toi sur les hauteurs de ces montagnes qui nous entourent, tu seras triste, croassant et te lamentant lugubrement". Et cette merveille s'accomplit chaque année jusqu'à ce jour, comme l'avait annoncé le Saint".

"Après ces faits, l'Ange de Dieu vint à Saint Kevin en disant : "Ô Saint de Dieu, le Seigneur m'a envoyé vers toi, pour t'amener à l'endroit que le Seigneur T'a choisit, à l'est du lac inférieur, et là tu demeureras avec tes frères; et c'est à cet endroit qu'aura lieu ta résurrection.'

"Saint Kevin dit : "Si cela n'avait pas déplu à mon Seigneur, en ce lieu où j'ai porté l'oeuvre du Christ, je serais volontiers demeuré jusqu'à ma mort.'

"Alors l'Ange répondit : "Si tu va là-bas avec tes Moines, il y vivra nombre de fils de la vie jusqu'à la fin du monde, et quand tu seras partit, tes Moines auront en suffisance des biens de ce monde. Et de cet endroit, naîtront par toi des milliers d'âmes bénies vers le Royaume des Cieux.'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Crévieaux



Nombre de messages : 404
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: Saint Kevin de Glendalough; 3 - 16 juin   Lun 15 Juin - 23:20

"Saint Kevin dit, 'Alors oui, Ô Saint messager, il ne sera pas possible aux Moines de vivre dans cette vallée cernées par les montagnes, à moins que Dieu ne les aide par Sa puissance.'

"Alors répond l'Ange : "Ecoute ces paroles, O homme de Dieu. Cinquante de tes Moines, si tu veux que cela soit, seront nourrit du Pain Céleste par Dieu, et assouvis de nourriture terrestre en tout, s'ils demeurent un esprit en Christ après ta mort; et à chaque d'entre eux qui mourra il y aura un successeur dans la crainte et l'amour de Dieu, en habit et voeux, jusqu'au Jour du Jugement.'

"Saint Kevin dit, 'Je n'aime pas qu'il y ai si peu de Moines en ce lieu après moi.'

"Alors répondit l'Ange : "Si tu n'apprécie pas qu'il doive y rester si peu en ce lieu, alors il y en aura des milliers à vivre ici, sans privations ni pauvreté, Dieu fournissant leurs besoins du monde, pour toujours. Et toi de ta demeure céleste tu guideras ta famille sur terre, comme tu le souhaites, en Christ. Et par l'aide de Dieu, tu guideras tes Moines ici et après. Car ce lieu sera saint et vénéré; les rois et les grands d'Irlande le rendront glorieux pour la gloire de Dieu à cause de toi, en terres, en argent et en or, en pierres précieuses et habits de soie, en trésors d'au-delà des mers, et délices de rois, et riches seront ses champs et récoltes. Une grande ville s'élèvera ici. Et le lieu de sépulture de tes Moines sera très sacré, et aucun de ceux qui gîseront en son sol ne connaîtra les peines de l'enfer. Et en vérité, si tu voulais que ces quatre montagnes qui enferment cette vallée soient nivelées en des riches et belles prairies, sans aucun doute, Dieu le ferait pour toi.'

"Saint Kevin dit, 'Je ne souhaite pas que les créatures de Dieu aient à être déplacées à cause de moi; mon Dieu peut aider cet endroit d'une autre manière. De plus, toutes les créatures sauvages de ces montagnes sont mes compagnes de vie, douces et familières, et elles seraient privées de tout cela si ça se produisait comme tu le dis.' Et durant cet échange, l'Ange de Dieu et Saint Kevin firent leur chemin à travers les eaux sur le lac".

"Un printemps, Saint Kevin, ainsi était sa voie, fuit la compagnie des hommes pour une certaine solitude, et dans une petite hutte qui le protégeait du soleil et de la pluie, il s'adonna consciencieusement à la lecture et à la prière, et son loisir était la seule contemplation. Et comme il s'agenouillait selon son habitude, avec sa main étendue à travers la fenêtre et élevée vers le ciel, une jour, un merle vint s'y poser, et le prenant comme un nid, elle y pondit un oeuf. Et si touché fut le Saint que plein de patience et de bienveillance, il demeura, ne fermant ni ne retirant sa main; et jusqu'à ce que les jeunes soient développés, il la garda inlassablement, lui donnant la forme appropriée. Et en signe de mémoire perpétuelle de ce fait, toutes les images de Saint Kevin dans toute l'Irlande le montrent avec une merle dans sa main tendue".

Saint Kevin est un des Saints protecteurs de Dublin. Sa fête est célébrée à travers toute l'Irlande.

Tropaire de Saint Kevin ton 8

Tu eus le privilège de vivre à l'Age des Saints, O père Kevin/
étant baptisé par un Saint, enseigné par un autre, et enterré avec un troisième./
Prie Dieu qu'Il fasse se lever des saints en nos jours/
pour nous aider, soutenir et guider vers le chemin du Salut.


Glendalough – Monastère et Ecole

Glendalough (la Vallée des Deux Lacs) est une gorge solitaire et pittoresque au coeur des montagnes Wicklow. La renomée de son école monastique est due à son fondateur, Saint Kevin. Kevin (Coemghen en irlandais, le bien-né), naquit près de Rahtdrum vers la fin du cinquième siècle, et vécu jusqu'à l'âge de cent vingt ans. Son plus ancien tuteur fut Saint Petroc de Cornouailles, qui était venu dans le Leinster vers 492, et se dévoua avec une considérable ardeur à l'étude des Saintes Ecritures, ce en quoi son élève devint aussi très érudit. Kevin étudia ensuite avec son oncle, Saint Eugène, qui devint ensuite Evêque d'Ardstraw, qui vivait à l'époque à Kilnamanagh en Wicklow, où il apprit tout l'enseignement sacré à son élève, qu'il avait reçut au célèbre Monastère britannique de Rosnat.

Le jeune Kevin était un beau jeune homme, et avait inconsciemment gagné l'affection d'une jolie demoiselle, qui le suivit un jour vers les bois. Le jeune saint l'aperçut, et se jetta dans un lit d'orties, et ramassant une poignée des brûlantes herbes, il en frappa la jeune fille. "Le feu extérieur", dit le biographe, "éteignit le feu intérieur", et Kathleen se repentit et devint sainte. Il n'y a pas de certitude concernant le récit, que Moore a immortalisé par ses versets, disant que Kevin aurait expulsée la malheureuse Kathleen hors de sa caverne, face à Lugduff, jusque dans les profondeurs du lac en contrebas. Kevin se serait ensuite retiré dans la forêt de la vallée de Glendalough, où il aurait passé nombre d'années dans une étroite caverne, vivant uniquement avec Dieu dans la pratique d'un extrême ascétisme. Le temps passant, des Saints hommes se rassemblèrent autour de lui, et l'encouragèrent à construire le monastère, dont les ruines se trouvent encore en bas dans la partie la plus ouverte à l'est de la vallée. En ce lieu, sa renommée comme saint et comme érudit attira des foules de disciples, en sorte que Glendalough devint à l'est de l'Irlande ce que les Îles Arran étaient pour l'ouest -- une grande école pour l'enseignement sacré, et un noviciat où les jeunes saints et le clergé furent entraînés à la vertu et à l'abnégation.

Un des plus célèbres élèves de Saint Kevin à Glendalough fut Saint Moling, fondateur du monastère bien connu qui porte son nom, Saint-Mullins, sur la rive gauche du Barrow, dans le sud-ouest du Comté de Carlow. Comme son maître Kein, il fut aussi un homme d'étude et d'extrême austérité, vivant, comme on le rapporte, une longue vie, comme Kevin, dans un arbre creux. Il fut aussi un élégant écrivain tant en latin qu'en irlandais. Nombre de poèmes irlandais lui ont été attribués, ses prophéties circulaient largement, et le "Livre Jaune de Saint Moling" fut un de ceux que Keating avait en ses mains, qui a hélas depuis été perdu.

Les ruines existantes à Glendalough forment encore une scène fort remarquable dans cette magnifique vallée montagneuse sauvage. Dans la région du cloître originel, on trouve une grande église, une cathédrale, probablement construire au temps de Saint Kevin, et une superbe tour qui fait encore cent dix pieds de haut, un bâtiment appelé Saint Kevin's Cro ou cuisine, et l'église de la Mère de Dieu, pour qui Kevin, comme la plupart des Saints Irlandais, avait une dévotion particulière. Le bâtiment qu'on appelle la cuisine de Saint Kevin fut sans aucun doute l'oratoire privé et la chambre du Saint, ce dernier se trouvant dans la fermette au dessus, comme dans la maison de Saint Columba à Kells.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Saint Kevin de Glendalough; 3 - 16 juin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fête de saint Antoine de Padoue (13 juin)
» 10 juin : Fête du Saint-Sacrement
» Evangile du 29 Juin.Fête de St Pierre et St Paul.
» Saints du 24 juin
» perle du Saint curé d'Ars 19 Juin année 2009 Sacerdotale des Prêtres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORTHODOXIE LIBRE :: L'orthodoxie de toujours :: Les Saints-
Sauter vers: