ORTHODOXIE LIBRE

Ce forum se veut un lieu de discussion sur l'orthodoxie spirituellement libre, à savoir celle qui demeure fidèle à la Tradition et aux dogmes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cathédrale de NIce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Cathédrale de NIce   Ven 22 Jan - 16:17

Les récents rebondissements de l’affaire de la cathédrale russe de Nice, bien qu’ils ne concernent pas directement, sur le plan matériel, les résistants orthodoxes qui depuis longtemps ont quitté les éparchies minées par les deux hérésies du nationalisme et de l’œcuménisme, sont cependant riches d’enseignements sur la situation générale du monde issu de l’Orthodoxie. Nous pouvons faire remarquer à titre de préalable que tous ceux, et ils sont nombreux - et ils n’ont pas toujours tort - qui se gaussent des disputes survenues entre les divers groupes, synodes etc… des vrais orthodoxes résistants, devraient en prendre de la graine, car on ne peut pas dire que le sens de l’unité, l’amour mutuel, le pardon des offenses, caractérise cette lamentable affaire. Faisons également remarquer que si le plaignant est officiellement la Fédération de Russie, nous n’avons guère entendu le Patriarcat de Moscou protester auprès de son gouvernement, ni venir au secours de ses « frères en Christ » de l’Archevêché Dariote pour que lui soit conservée propriété et jouissance de la cathédrale Saint-Nicolas ! Disons que tant qu’il s’agit de jouer au Tartuffe autour du calice, tout le monde est d’accord, mais dès qu’il s’agit des bijoux de famille, les visages changent étrangement ! Ajoutons enfin, pour en finir avec ce préalable, que les résistants orthodoxes que ce soient les grecs, les roumains, les russes issus de l’ERHF, se sont battus à mains nues - et se battent encore ! – avec leurs dérisoires moyens matériels pour la défense de leur Foi et nullement pour la propriété de monuments historiques générant ….des revenus !
Ces mises au point faites, un peu polémiques mais sans méchanceté, que faut-il penser de cette affaire ?
1° Le Patriarcat de Moscou a entrepris depuis plusieurs années une politique de reprise en main de la diaspora russe. Cette offensive a connu une première phase avec le putsch ecclésiastique perpétré dans l’ERHF. Le Métropolite Vitaly de bienheureuse mémoire a été expulsé par voie de fait du gouvernement de son Eglise par des gens dont les yeux ( si ce n’est davantage ) lorgnaient depuis longtemps du côté de Moscou. Ceci a été maquillé en démission, argument indéfendable puisque le Métropolite Vitaly a continué à diriger son Eglise, certes réduite, jusqu’à sa mort, ainsi que le veulent les usages et les canons orthodoxes. Si ce fait s’est produit c’est parce que depuis toujours dans toutes les paroisses russes du monde entier, se trouvent infiltrés des pro-moscovites…. Ce dont le Révérend Père Jean Gueit s‘est aperçu ( un peu tard ) avec le gardien de sa cathédrale.
Lorsque l’ERHF s’est en partie - car il existe Dieu merci des opposants - reniée en rétablissant la communion avec Moscou, les Dariotes se sont trouvés dans une situation étrange. Ceux dont ils clamaient à corps et à cri qu’ils étaient des schismatiques etc… ont été accueillis à bras ouvert par les Moscovites, qui ont a posteriori validés toutes les canonisations effectuées dans l’émigration : Saint Jean de Cronstadt, le saint Empereur Nicolas II et sa famille, les martyrs du bolchevisme… A titre personnel, je me souviens encore lorsque ces canonisations avaient eu lieu dans les années 60 comment certains prêtres de l’Archevêché haussaient les épaules et affirmaient que jamais ils ne compteraient parmi les Saints, un affreux despote comme Nicolas II… et maintenant, ils doivent chanter des Tropaires ! Mais c’est là un aspect cocasse et sans gravité de ce curieux retournement pour parler comme feu mon ami Wladimir Volkoff.
Les Dariotes auraient dû cependant se méfier, car ce qui s’est passé dans l’ERHF les menace aussi. La création de l’OLTR dont de nombreux membres entretiennent également des relations privilégiées… avec certains organes de l’ex-URSS, est un cheval de Troie à l ‘intérieur de l’Archevêché. Il divise et sème le trouble tant qu’il le peut. Le nom de cet OLTR : « Orthodoxie locale de tradition russe » prête aimablement à sourire : si l’Orthodoxie est locale ce qu’elle doit être et ce qu’elle est… alors comment peut-elle être de tradition russe ? Nous sommes en France, non ? Et pourquoi pas une OLTS ( orthodoxie locale de tradition serbe ) … et pour finir, il faudrait bien entendu créer une « OLTF » l’Orthodoxie locale de tradition française ! Tout ceci sent à plein nez la fabrication idéologique de certaines officines et une vision complètement nationaliste de l’Eglise , qui est une déformation de la Foi orthodoxe.
La deuxième offensive de Moscou a été la création du séminaire russe en France… qui ne s’est pas installé dans un hangar de banlieue et qui ne réunit pas douze pauvres pécheurs des bords de Seine et Marne. Le but est simple : affaiblir l’Institut Saint Serge et si possible ( ô joie ! ) le voir disparaître. Un séminaire russe pour des russes voilà qui conviendrait bien à certain vieux Prince féru de littérature classique et qu’on voit souvent ramper à l’ambassade de Russie….
Troisième partie du plan : s’attaquer aux lieux de culte. Nous avons eu déjà, dans le cas de l’Eglise de Cannes, des exemples de tentative de contournement et de sollicitations, mais avec la cathédrale de Nice, le sommet de la mesquinerie entre frères en Christ est atteinte ! Disons-le tout net : l’affaire était réglée d’avance. Comment imaginer qu ‘une poignée de gens, emmenés par un courageux professeur en soutane allait gagner un procès contre un Etat qui produit autant de bon gaz, de prostituées, de bombes que la pacifique et aimable Russie ? Enfin….
2° Tout ceci, qui est fort triste, n’amène qu’une seule conclusion sage. Laissons les morts enterrer les morts. L’Orthodoxie n’a rien à voir avec cette histoire de bulbes monuments historiques, d’agents secrets, de nationalistes embusqués, de prix du billet à l’entrée de la maison de Dieu ( un comble ! ) , parce que l’Orthodoxie c’est la vie en Christ. Si j’étais, qu’à Dieu ne plaise, le Père Jean Gueit, mais je la leur donnerai tout de suite leur cathédrale de pierre à ces hommes au cœur de pierre, et j’irai m’installer dans un quartier pauvre de Nice et les hommes de bonne volonté viendraient et verraient qui sert le Dieu crucifié et qui sert les idoles du pouvoir, des fastes, et de la corruption.
Mais pour cela il faut être convaincu que l’Orthodoxie est l’Eglise du Christ, la seule et l’unique, et qu’il n’y a rien à attendre ni des nouveaux Tsars de Moscou, ni du vieux Pontife Romain. L’Orthodoxie ne doit compter que sur son Dieu et Dieu brillera alors dans l’Orthodoxie à travers la confession d’une Foi droite et immaculée.
Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cathédrale de NIce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Cathédrale de Bazas a été profanée
» Inauguration de la cathédrale à Pristina
» Le Saint Mors de la Cathédrale Saint Siffrein de Carpentras réalisé avec un des clous de la Passion du Christ
» La cathédrale de TOURNAI braquée en plein jour
» La cathédrale de Justo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORTHODOXIE LIBRE :: Orthodoxie et hétérodoxie :: Orthodoxie mondiale-
Sauter vers: