ORTHODOXIE LIBRE

Ce forum se veut un lieu de discussion sur l'orthodoxie spirituellement libre, à savoir celle qui demeure fidèle à la Tradition et aux dogmes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Eloignement géographique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Serge
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 270
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Eloignement géographique   Mer 1 Aoû - 15:26

Je vais tenter de répondre aux interrogations de notre nouvel inscrit Svatoi qui se demande :

"La remarque qui suit est peut-être candide mais je reste néanmoins persuadé que la pratique prime sur les discours et que se dire VCO sans pouvoir assister à la Divine Liturgie n'a que très peu de sens. Dès lorsque dois-je faire ?"

La première remarque que cela m'inspire est que la pratique ne se résume pas à la Divine liturgie. Il y a aussi les vêpres et matines, les lectures personnelles, la prière personnelle... Je mettrais en garde contre cette tendance à tout réduire à la Divine liturgie qui comporte une partie fixe importante alors que les parties catéchétiques (sur le sens de la fête) sont souvent réduites aux tropaires et kondakions ainsi qu'à l'homélie. En revanche, les matines avec leur canon sont un vrai régal "cours".

Vous m'objecterez que certes, on communie à la Divine liturgie? Mais à quoi communier, "à la pitance des démons", nom que Saint Théodore le Studite donne à la communion des hérétiques? Car vous semblez vous-même douter de l'orthodoxie des nouveaux hors-frontière façon Lavre.

Face à cela, n'est-il pas préférable d'envisager des déplacements vers la paroisse VCO la plus proche (bien que très éloignée) et à terme un déménagement? Car en tant que chértien soucieux de sa nourriture spirituelle, il est normal de chercher à se rapprocher d'un lieu où l'on trouve une église... Bien sûr cela n'est guère facile : les voyages coûtent cher, les livres également, la connexion internet n'est pas gratuite etc Et puis vous pouvez aussi constater que dans la paroisse orthodoxe traditionnaliste, l'ambiance est détestable, que les gens n'ont pas compris que le monde ne s'est pas arrêté de tourner en 1917, que dans cette paroisse l'on est conservateur mais pas traditionnaliste et que la paroisse se meurt et bien d'autres choses encore...

Mais la question clé est la suivante : considérez-vous l'endroit où vous allez comme étant la vraie église : si oui restez-y, si non agissez en conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orthodoxie-libre.actifforum.com
svatoi



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Eloignement géographique   Mer 1 Aoû - 18:15

Bonjour et merci !

Merci pour votre bon sens, si j'ose l'expression. Je crois en effet que votre dernière phrase résume un peu près tout ce qu'il y a à écrire sur le sujet.

Reste néanmoins cette épineuse question de la "conversion". Même si je suis conscient de la maladresse du vocable je me dois de m'interroger sur ce chemin menant à la communion.

Je suis persuadé de l'importance du guide spirituel, du fondamental de la relation maître-élève ; ainsi n'est-il pas préférable de débuter au sein d'une église possédant les structures (catéchèse, nombreux fidèles, etc) en "cachant" son dégoût de la modernité , et, une fois les bases de l'orthodoxie acquise,pouvoir enfin regagner une structure plus simple mais plus proche de sa propre conception ? Je m'interroge, je ne sais plus vraiment quoi penser... Et puis je pêche par excès d'esthétisme... A la manière d'un Matzneff la liturgie m'enivre et une cathédrale possède plus de charme qu'un garage ! J'ai conscience du superficiel de la remarque...

Enfin, plus prosaïquement, en choisissant la voie vco je me vois offrir deux sentiers . l'un matthéiste (P. Cassien), l'autre florinite (hocna) ; votre avis sur les divergences entre les deux ?

Heureux de voir ce forum reprendre vie et très intéressé par la "saga" de l'été au sujet de l'evêque Agathange ; continuez ce travail de relai dans le monde francophone.

D'ailleurs, à l'image du forum orthodoxe ne serait-il pas judicieux de fournir une liste des ouvrages fondamentaux vco / vieux-croyants en français et/ou anglais ?

Svatoï
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Serge
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 270
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Eloignement géographique   Jeu 2 Aoû - 19:20

svatoi a écrit:

Je suis persuadé de l'importance du guide spirituel, du fondamental de la relation maître-élève ; ainsi n'est-il pas préférable de débuter au sein d'une église possédant les structures (catéchèse, nombreux fidèles, etc) en "cachant" son dégoût de la modernité , et, une fois les bases de l'orthodoxie acquise,pouvoir enfin regagner une structure plus simple mais plus proche de sa propre conception ?

C'est une option qui n'est pas forcément à rejeter (mais c'est là un avis personnel). On apprend aussi de bonnes choses dans l'orthodoxie mondiale : je me souviens que les homélies dans ma première paroisse étaient de grande qualité; personnellement j'y ai aussi beaucoup appris en terme de praxis. La seule difficulté est que dans ces lieux, l'on risque de prendre pour "orthodoxe" des pratiques qui ne le sont guère....

Merci pour vos encouragements : en matière de livres, je ne connais pas d'ouvrages fondamentaux VCO. En terme de théologie, je suis navré d'admettre que les VCO grecs ont surtout produits des documents un rien polémiques visant à prouver qu'ils étaient la vraie église grecque. Peut-être avec l'apaisement de la situation que je semble flairer pourront-ils revenir à des vrais sujets purement théologiques.

Je tenterai de faire de mon mieux : histoire en ligne des VCO etc mais la majeure partie des sources sont en anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orthodoxie-libre.actifforum.com
Philippe Crévieaux



Nombre de messages : 404
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: Eloignement géographique   Dim 5 Aoû - 19:47

Cher "Svatoi",

Il faut se garder de plusieurs écueils.

Il n'y a pas plus d'embarras à se demander quelle est la juridiction qui a le plus de chance d'être canonique parmi les différents synodes vco grecs, roumains, bulgares ou russes, que de constater l'apostasie générale parmi la multitude des juridictions dites officielles.

Il est humain d'être déconcerté par cette jungle juridictionnelle parmi les vco et assimilés. Mais on devrait être plutôt consterné par l'himalaya de masse constitué par ces millions de gens qui suivent des hiérarchies bien plus sûrement hors de la véritable Eglise du Christ que ceux des "ecclésioles" (comme les appelle Palierne avec condescendance) vétéro-calandaristes non oecuménistes et non sergianistes.

Le nombre impressionne, émeut, attire mais n'a jamais été un critère de vérité, sinon nous serions catholiques romains.

D'autre part, de nombreux convertis sont passés par ces juridictions "officielles" avant d'aller toujours plus en avant dans leur métanoïa vers l'orthodoxie.

J'ai beau appartenir à l'Eglise hors-frontières (la vraie, celle ayant été sous l'omophore de Vladyka Vitaly), je n'ai pas le moindre complexe à prendre ce qui est bon (livres, sermons etc) là où il se trouve.

Enfin, je dirais qu'à l'image de beaucoup d'orthodoxes rencontrés en Russie même et plus que perplexes devant les crasses de la juridiction omniprésente du Patriarcat actuel, rien ne vous empêche de garder votre "muscle" spirituel en éveil en fréquentant une paroisse relevant de ce genre de juridiction fort peu sérieuse voire dénuée de grâce sacramentelle mais à condition de ne pas y communier! Et de communier aux Saints Dons en faisant l'effort de temps à autre pour rejoindre une paroisse relevant plus probablement de l'Eglise du Christ, gage d'une participation efficiente aux Mystères sans lesquels il n'y a pas de participation à la vie de l'Eglise du Christ.

En Christ,

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Serge
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 270
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Paroisse de la ROAC en Suisse   Jeu 3 Jan - 15:50

Je réponds avec retard à Svatoï qui est en Suisse pour préciser que j'ai hier soir découvert que la ROAC (Russian Orthodox Autonomous Church) sous l'omophore de Valentin de Souzdal dispose d'une petite paroisse (voire une chapelle privée) en Suisse non loin de Genève. On devrait prochainement me communiquer son adresse exacte mais je crois savoir -par un prêtre de cette juridiction qui vit en Argentine- qu'elle est desservit par le Protopresbytre Mikhail Ardov...

J'espère pouvoir fournir rapidement l'adresse exacte: cela pourrait être une solution pour les orthodoxes traditionnels de Suisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orthodoxie-libre.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eloignement géographique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eloignement géographique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» origine géographique de l'immigration bretonne en armorique
» Quand est née l'étude géographique? Qui est le premier géographe?
» Intéret d'une approche géographique des populations
» pôles géographique, et pôles magnétiques.
» Comment trouver le Nord Géographique???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORTHODOXIE LIBRE :: L'orthodoxie de toujours :: Forum général (théologie, praxis...)-
Sauter vers: