ORTHODOXIE LIBRE

Ce forum se veut un lieu de discussion sur l'orthodoxie spirituellement libre, à savoir celle qui demeure fidèle à la Tradition et aux dogmes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Châtiments des pécheurs après la mort, Saint Pachôme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Crévieaux



Nombre de messages : 404
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Châtiments des pécheurs après la mort, Saint Pachôme   Jeu 28 Mai - 13:37

Vision par Saint Pachôme des châtiments des pécheurs après la mort

Un jour encore par un ordre du Seigneur notre Père Pachôme fût amené à contempler les punitions et les tourments par lesquels les enfants des hommes sont châtiés; est-ce dans le corps qu'il fut amené ou hors du corps ? Dieu sait qu'il fut amené ayant été amené au Nord du Paradis de délices loin de ce monde et du firmament il vit des rivières des canaux et des fossés remplis de feu et en eux les âmes des pêcheurs étaient tourmentées et pendant qu'il marchait avec l'Ange contemplant les tourments il vit ceux au-dessus desquels il passait souffrant beaucoup plus que ceux qu'il avait vus au début. Ils étaient livrés à des anges tortionnaires d'un aspect très effrayant et tenant des fouets enflammés dans leurs mains. Si certaines des âmes qu'ils tourmentaient levaient leur tête au-dessus du feu, ils les fouettaient fort et les projetaient plus loin dans le feu. Ils soupiraient désespérément sans être capables de crier à cause de leur faiblesse et à cause de la façon dont ils souffraient dans la grande quantité de tourments qui pesaient sur eux. Les âmes qui étaient tourmentées étaient très nombreuses voire innombrables. Il vit aussi des puits et des citernes remplis d'un feu qui brûlait encore plus intensément. Il regarda à l'intérieur et il vit qu'il y avait seulement une âme dans chaque citerne. Les deux pieds de l'âme qui avaient l'apparence de la chair qu'ils portaient dans le monde étaient placés de chaque côté de la citerne et le feu consumait un à un les membres avec lesquels ils s'étaient souillés dans le monde. Regardant attentivement à l'une d'une des citernes il reconnut celui qui y était tourmenté. C'était l'un de ceux qui sont marqués dans le monde et que les écritures appellent "mous."

Il vit aussi des Moines soumis aux châtiments dans cet endroit et il questionna l'Ange qui marchait avec lui : "Quel mal ceux-ci ont-ils fait pour être amenés ici?" L'Ange répondit : "Ceux que tu vois sont tout à fait purs dans leurs corps mais ce sont des paresseux qui vont dans des endroits ou les frères vivent en Anachorètes. Ils disent du mal des autres frères qui vivent à proximité de ceux qu'ils visitent sachant que ces derniers ne sont pas en bons termes avec les premiers et ainsi ils pensent qu'ils trouverons bonne grâce à cause de leurs calomnies dans le but de recevoir de la nourriture et de la boisson et lorsqu'ils quittent ces frères et qu'ils vont ailleurs ils disent du mal cette fois de ceux qu'ils viennent de louanger aux oreilles de ceux qu'ils viennent tout juste de calomnier encore dans le but d'être bien reçus par ces derniers et ainsi à cause de leurs calomnies ils ont été jetés dans ces durs tourments qui ne cessent jamais. Les Anges tortionnaires étaient tout à fait remplis de joie et de gaieté. Ils se réjouissaient comme un administrateur se réjouit en voyant l'accroissement de la richesse de son maître car le Seigneur les a créés sans pitié afin qu'ils ne sentent pas de pitié pour les hommes impies qui leurs sont livrés pour être torturés et si les âmes qu'ils torturent les prient d'avoir pitié d'eux ils sont pleins de colère envers elles et les punissent encore plus par des tourments affreux. Lorsque d'autres âmes leur sont amenés et leur sont confiées, ils sont comblés de joie comme quelqu'un qui a fait un immense gain heureux qu'ils sont de la chute des méchants. Comme notre Père Pâchome considérait les tourments avec l'Ange qui l'accompagnait, l'un des Anges tortionnaires le tira et lui dit joyeusement : "Viens Pâchome laisse-moi te montrer ces autres mauvais tourments." Notre Père Pâchome se voyant tirer gaiement par lui pour regarder tous ces tourments s'étonna de la nature de ces Anges sans pitié et de la façon dont ils se réjouissent de si mauvais tourments. Quant à lui, il était très triste à la vue des souffrances ou se trouvaient les misérables âmes des hommes impies qui étaient tourmentés lorsqu'il se fut avancé un peu, il vit une foule innombrable d'âmes de tous âges qui étaient bousculées rudement par les Anges sans pitié qui les torturaient encore une fois il demanda à l'Ange qui l'accompagnait qui étaient ces âmes. L'Ange lui dit : " Ce sont les âmes des pêcheurs qui sont morts aujourd'hui de par l'univers et ils ont été répartis par classes pour être punis selon ce qu'ils méritent." Etant allé de nouveau dans la direction de l'Ouest avec l'Ange qui l'accompagnait, celui-ci lui montra les châtiments. Il vit en bas une ouverture à la porte de l'Enfer.

L'Enfer lui-même est très profond. Il est noir et exhale de la chaleur comme un feu. Cet endroit est la prison du Seigneur. Lorsque des hommes y sont amenés, ils y sont jetés ils crient à haute voix : "Malheur à moi car je n'ai pas connu le Dieu qui m'a crée afin d'être sauvé." Ensuite, ils ne peuvent plus parler du tout à cause de la chaleur et de l'épais brouillard de l'endroit et ils ne se reconnaissent plus l'un l'autre à cause de l'obscurité et de la grande détresse qui les assaille. Allant plus loin en direction du Sud-Ouest, il y vit d'autres mauvais
tourments du genre de ceux qu'il avait vus auparavant au Nord et par lesquels les âmes étaient châtiées. On lui montra ensuite une sorte de grande maison de pierre d'une longueur, d'une largeur et d'une hauteur énormes. Elle était pleine de feu. On y jetait tous les jeunes gens qui dans le monde avaient souillé leur corps par l'impureté à l'insu de leurs parents. C'est pourquoi ils endurent ces tourments rigoureux à cause de ces actes qui sont mauvais et impurs devant Dieu et devant les hommes. Lorsque l'Ange eut fini de montrer à notre Père Pâchome tous les châtiments et les souffrances des tourments qu'ils appliquent de par l'ordre du Seigneur, il lui conseilla avec insistance : "Pâchome ,rends témoignage devant les frères de tout ce que tu as vu afin qu'ils s'efforcent de ne pas tomber dans de tels mauvais tourments. Dieu m'a envoyé à toi pour te montrer tout cela. De même à ton tour portes-en témoignage aux frères et au monde entier afin qu'ils fassent pénitence et soient sauvés." A partir de ce jour-là, lorsque notre Père Pachôme réunissait les frères pour leur faire la catéchèse il leur parlait d'abord des Ecritures parce qu'elles sont l'essentiel et le souffle de Dieu. Ensuite il les informait de tous les châtiments qu'il avait vus et des souffrances qu'ils impliquent et au sujet desquels l'Ange lui avait donné des instructions de la part du Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Châtiments des pécheurs après la mort, Saint Pachôme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Mystères de la Vie après la Mort -
» La vie après la mort : un lieu où l’amour sera total ! Solennité de tous les saints et commémoration des fidèles défunts
» L'âme survit-elle après la mort ?
» La vie après la mort
» Les preuves scientifiques d'une vie après la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORTHODOXIE LIBRE :: L'orthodoxie de toujours :: Forum général (théologie, praxis...)-
Sauter vers: