ORTHODOXIE LIBRE

Ce forum se veut un lieu de discussion sur l'orthodoxie spirituellement libre, à savoir celle qui demeure fidèle à la Tradition et aux dogmes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saint Eutrope d'Orange; 27 mai - 9 juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Crévieaux



Nombre de messages : 404
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Saint Eutrope d'Orange; 27 mai - 9 juin   Lun 8 Juin - 23:58

SAINT EUTROPE D'ORANGE, ÉVÊQUE ET CONFESSEUR (5°.S.)
Eutrope naquit à Marseille, au début du cinquième siècle, de parents riches et distingués. Intelligent et vif, il profita de sa fortune pour mener dans sa jeunesse une vie déréglée. Son épouse, femme d'une vertu exemplaire, le convertit; après la mort de celle-ci, la sainteté de la vie d'Eutrope décida Saint Eustache, Evêque de Marseille, à l'ordonner Diacre malgré son humble résistance. Pour se rendre plus digne de remplir ses nouvelles fonctions, Eutrope redoubla ses pénitences pour expier ses péchés passés. Une nuit en songe il vit une multitude d'oiseaux noirs qui s'élevaient de son corps, et brusquement le feu du ciel les consuma; une autre nuit, c'étaient des nuages de mouches qui disparurent de la même façon. Troublé par ces visions, il alla demander conseil à un Abbé du voisinage qui lui expliqua que les oiseaux symbolisaient ses péchés et les mouches ses mauvaises pensées; Dieu avait pardonné les uns et les autres.

Avant 463, l'Evêque d'Orange, Juste, s’endormit. Eutrope fut désigné pour lui succéder. Il s'était enfui pour échapper à cet honneur. Un disciple de Saint Augustin, Aper, le persuada d'accepter pour le bien de l'Église.

A l'exemple de Saint Paul, il travaillait de ses mains avec ardeur et malgré les rigueurs des saisons. Pendant le Carême, il allait à l'église qui était fort éloignée pour Laudes, Tierce, Sexte, None et Vêpres, ajoutant la fatigue d'une longue route à celle de son travail; il y restait seul pendant que les autres allaient manger. S'il n'eut pas, comme Saint Laurent ou Saint Vincent, de grands supplices à souffrir, il eut à soutenir des combats aussi rudes contre le diable.

Sa sainteté ne tarda pas à se manifester. Un jour, il délivra un jeune batelier possédé du démon et pris d'une crise à l'église. Un vieillard païen à qui une horrible maladie avait donné un aspect monstrueux - son corps était tout contrefait et aucune partie de sa peau n'était saine - s'étant mis à blasphémer, il le reprit, et le guérit à condition qu'il se convertît.

Un incendie s'étant déclaré dans la ville, il monta sur un toit et par sa prière arrêta les flammes. Sa charité était inépuisable. Quand il eut donné tous ses vêtements, il se mit à en confectionner pour les pauvres qui en avaient besoin. Il prédit une famine et donna l'ordre de remplir les greniers. Cette précaution fut insuffisante et l'intendant, voyant les réserves s'épuiser, voulait refuser de nouvelles distributions au peuple qui commença à pousser des cris de révolte; le Saint Evêque, par sa prière, remplit les greniers.

Il fut mêlé aux affaires ecclésiastiques de sa province et était en relations épistolaires avec Sidoine Apollinaire qui admirait le don qu'il avait d'entraîner les autres à la componction et à la piété par ses vives exhortations. Durant son agonie, voyant un diable assis sur l'armoire de ses livres, qui était placée au pied de son lit, il lui dit : "il n'y a rien de commun entre toi et moi, je crois en Dieu avec le secours de qui je t'ai vaincu." Et le diable s'enfuit. Eutrope expira au moment où ceux qui récitaient le psautier auprès de lui arrivaient au dernier verset "Que tout esprit loue le Seigneur." Il naquit au Ciel dans le dernier quart du cinquième siècle.
Saint Eutrope fut enterré à Orange, dans la basilique qu'il avait construite et dédiée à Saint Julien; elle ne tarda pas à changer de vocable et prit le nom de son fondateur. Son tombeau était orné d'une longue inscription dont on a découvert un fragment en 1801. L'église Saint-Eutrope fut détruite par les huguenots en 1561.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Saint Eutrope d'Orange; 27 mai - 9 juin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 10 juin : Fête du Saint-Sacrement
» 6 juin : Solennité du Saint-Sacrement ou Fête-Dieu
» Du 3 au 11 juin 2011 Neuvaine au Saint-Esprit
» FETE DE SAINT ANTOINE DE PADOUE LE 13 JUIN
» Saint Pierre et Saint Paul fete 29 juin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORTHODOXIE LIBRE :: L'orthodoxie de toujours :: Les Saints-
Sauter vers: