ORTHODOXIE LIBRE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
ORTHODOXIE LIBRE

Ce forum se veut un lieu de discussion sur l'orthodoxie spirituellement libre, à savoir celle qui demeure fidèle à la Tradition et aux dogmes.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -35%
Climatiseur électrique mobile – TECTRO ...
Voir le deal
114 €

 

 Saint Eutyque et Saint Floren; 23 mai - 5 juin

Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Crévieaux




Nombre de messages : 404
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/06/2006

Saint Eutyque et Saint Floren; 23 mai - 5 juin Empty
MessageSujet: Saint Eutyque et Saint Floren; 23 mai - 5 juin   Saint Eutyque et Saint Floren; 23 mai - 5 juin EmptyVen 5 Juin - 13:54

SAINT EUTYQUE, ABBE, ET SAINT FLORENT, MOINE EN ITALIE (540-548)
A une lieue et demie environ de Norcia, en Ombrie, s'ouvre une vallée appelée autrefois Castoria, et connue aujourd'hui sous le nom de Val-Saint-Eutyque. Là fut fondé, en 471, c'est-à-dire neuf ans avant la naissance de Saint Benoît, un monastère que rendirent illustre un grand nombre de Saints dont le Pape de Rome Grégoire le Grand a raconté les vertus dans ses Dialogues. Parmi ces Saints dont le culte est devenu populaire, nous distinguerons aujourd'hui Saint Eutyque et Saint Florent. Saint Eutyque vécut d'abord solitaire dans une grotte dont il ne sortait que pour se livrer aux travaux de la prédication et de l'évangélisation des campagnes.

Saint Spé, fondateur du Monastère de la vallée Castoria, étant venu à mourir, ses Moines appelèrent Eutyque à se charger de leur conduite. Le Saint ne quitta qu'à regret sa grotte et le modeste oratoire y attenant. Du moins eut-il la consolation de les remettre à la garde d'un disciple digne de lui, Saint Florent. Or, un isolement aussi absolu que celui où le laissait le départ d'Eutyque pesait à Florent : aussi, comme font tous les Saints et toutes les douleurs, recourut-il à la prière. Dieu ne tarda pas à exaucer les voeux de son confiant serviteur. Un ours sortit de la forêt voisine et vint se coucher à la porte du saint solitaire. Quand celui-ci parut au dehors, l'animal se traîna à ses pieds et lui marqua par son attitude qu'il venait se mettre à son service et lui tenir compagnie. Quatre brebis composaient tout l'avoir de l'ermite et encore dépérissaient-elles faute d'un berger qui les conduisît régulièrement au pâturage. Le berger était trouvé : Florent les confia à l'ours qui eut ordre de ramener le troupeau au logis soit à midi lorsque le Saint ne jeûnait pas, soit à trois heures lorsqu'il jeûnait; et l'ours, dit-on, ne manqua jamais à sa consigne. Une semblable merveille, on le conçoit, fit grand bruit dans le voisinage. Mais quatre Moines du Monastère de saint Eutyque furent mordus par le serpent de la jalousie, tendirent des embûches à ce berger improvisé, et le tuèrent. Aussi pourquoi Eutyque, leur maître, ne faisait-il pas de miracles, tandis que Florent se mêlait d'en faire? C'était le raisonnement des Moines jaloux. En punition du chagrin causé à Saint Florent, les quatre méchants furent frappés de la lèpre et en moururent.

Le serviteur de Dieu fit une autre merveille : des serpents en grand nombre infestaient les environs de son ermitage. Il pria encore et les serpents furent écrasés par la foudre. "Les voilà bien morts, Seigneur", s'écria Florent; "mais qui les emportera loin de mes yeux?..." Et aussitôt une nuée d'oiseaux s'abattit sur eux et les enleva.

Saint Eutyque s'endormit le 23 mai 540 : il avait gouverné très saintement pendant quatorze ans son monastère qui devint puissant dans la suite, fonda un grand nombre de prieurés et fournit des prêtres pendant longtemps à une grande partie de l'Ombrie.

Quant à Saint Florent, on croît que, après la naissance d'Eutyque, il se retira auprès de Saint Vincence, Evêque de Foligno, et passa le reste de ses jours dans une grotte que Vicence avait habitée avant son élévation à l'épiscopat. Après sa naissance céleste, qui arriva vers 548, il fut enterré dans la cathédrale et son culte devint non moins populaire que celui de Saint Eutyque.

Le troupeau des brebis, l'ours qui les garde, les serpents enlevés par les oiseaux figurent dans les représentations qu'on a données de Saint Florent.
Revenir en haut Aller en bas
 
Saint Eutyque et Saint Floren; 23 mai - 5 juin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Caidoc et Saint Fricor; 30 mai - 12 juin
» Saint Michaël de Saint-Sabbas: 23 mai - 5 juin
» Saint Ortaire; 21 mai - 3 juin
» Saint Alphée des 70; 26 mai - 8 juin
» Saint Adegrin; 4 - 17 juin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORTHODOXIE LIBRE :: L'orthodoxie de toujours :: Les Saints-
Sauter vers: